Ecoles mal chauffées à Marseille : les parents d'élèves se mobilisent

Moins de 15°C dans les classes... c'est la température qui attend chaque matin les élèves de plusieurs écoles marseilalises. Conséquence d'une décision prise par la municipalité de couper le chauffage, pour cause d'économies, les soirs et les week-ends durant l'hiver.

Par Matthias Julliand

Le froid... un problème récurrent dans les 444 écoles municipales de Marseille... encore plus lorsque l'hiver décide comme en ce moment de montrer son vrai visage !

Depuis leur retour en classe le 2 janvier, les élèves ont pris l'habitude malgré eux de garder parkas et doudounes car, dans plusieurs écoles, les températures constatées dépassent rarement les 15°C. 

En cause, une décision de la municipalité (louable en théorie, discutable dans la pratique) de vouloir réduire sa facture energétique. En clair, le chauffage coûte cher, trop cher aux finances de la ville : 12 millions d'euros chaque année.

Du coup, pour limiter les coûts, l'idée retenue a été de couper les radiateurs d'abord pendant les vacances scolaires puis les week-ends et même dans certains établissements les soirs après l'école. Sauf qu'en arrivant au petit matin, les minots ont tout le temps de prendre froid avant que la classe ne retrouve une température supportable. 

Consternés, des parents d’élèves ont choisi de se mobiliser et ont lancé une pétition pour protester contre ces conditions de travail difficiles pour les enfants comme pour les enseignants.

Le reportage de Jacques Bertolotti et Sylvie Garat :
 

Coup de froid dans les écoles marseillaises

 

Sur le même sujet

Les + Lus