Edouard Philippe nommé premier ministre, les premières réactions de vos élus en région PACA

Edouard Philippe, et Emmanuel Macron (ARCHIVES SAINT NAZAIRE 01/02/2016). / © Max ppp
Edouard Philippe, et Emmanuel Macron (ARCHIVES SAINT NAZAIRE 01/02/2016). / © Max ppp

Edouard Philippe vient d'être nommé premier ministre par le président E.Macron. Fervent soutien d'Alain Juppé pendant la primaire de la Droite et du Centre, encarté Républicain, découvrez comment les élus et les candidats de la région aux législatives réagissent à cette nomination stratégique.  

Par Derradji Sabri et Jacques Paté

Il était annoncé depuis quelques jours. Préssenti au même titre que la marseillaise Sylvie Goulard, (députée européenne centriste) c'est le député-maire du Havre Edouard Philippe qui est finalement nommé premier ministre d'Emmanuel Macron et qui aura la charge de composer le nouveau gouvernement. Si certains y voient un geste d'ouverture, d'autres rappellent qu'il s'agit d'une décision individuelle comme Bernard Acoyer, secrétaire général de LR.

Les réactions des candidats et élus de la région ne se sont pas faites attendre : 

Jean Luc Mélenchon, candidat de la 'France Insoumise" dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône à Marseille, fustige la nomination d'Edouard Philippe et demande "de ne pas donner une majorité législative à Emmanuel Macron et son premier minsitre".

Stéphane Paoli candidat LR sur la 14e circonscription des Bouches-du-Rhône nuance les propos de son secrétaire général en expliquant que la nomination d'Edouard Philippe est un message envoyé par le Président de la République qui "fait le constat que la France a besoin des compétences et des personnalités des Républicains"

Christophe Castaner, candidat "En Marche!" à sa réélection dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence assure qu'il s'agit "d'une volonté de dépassement des vieux appareils politique et de renouvellement des visages de la République". 


Grégory Roose Secrétaire départemental du FN 04 se contente de railler la nomination sur son compte Twitter :


La passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve a eu lieu dans la foulée à 16h à l'Hôtel Matignon. Après sa nomination, Edouard Philippe a pris la parole pour remercier son prédécesseur et affirmer : " Je suis un homme de droite ce qui ne vous surprendra pas (...) Cher Bernard Cazeneuve, merci, et comme on dit chez moi au Havre : bon vent !".

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus