• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un homme tué par balle à Marseille

© Boris Horvat
© Boris Horvat

Un homme a été tué par balle ce matin dans un quartier résidentiel du 12ème arrondissement de Marseille

Par Marie Aubazac

Après le crime, des voitures de police ont bloqué la rue commerçante de ce quartierpavillonnaire relativement calme à l'ordinaire, rendant inaccessibles les lieux

aux personnes, majoritairement âgées, venues faire leurs courses.Règlement de compte à Marseille


Un homme a été tué par balle ce matin dans le 12ème arrondissement de Marseille par deux individus qui circulaient à moto. 

Plusieurs coups de feu auraient été tirés sur l’avenue du 24 avril 1915 dans un quartier résidentiel de Marseille. Un homicide qui a les caractéristiques d’un règlement de compte selon la police. 

 / © Pascal Faiseaux
/ © Pascal Faiseaux
L'homme n'a pas encore été identifié, il aurait entre 55 et 65 ans. Sur place, une dizaine de douilles a été retrouvée. Elles proviennent d'un arme de calibre 9 millimètres. 

Le procureur adjoint de Marseille, Jean-Jacques Fagni, s'est rendu sur place. 

 Les faits se sont déroulés vers 9h35-9h40. Ils ont été commis par deux individus : un qui était sur une moto, en attente, et un second, piéton, qui, au passage de la victime, qui elle était motorisée aussi, avec un scooter, s'est approché et a tiré (...) sur celle-ci au moins à huit reprises. La méthodologie utilisée correspond à des méthodes du grand banditisme"


a expliqué le procureur de la République adjoint de Marseille.

Réaction du procureur adjoint après le meurtre d'un homme à la Fourragère
 / © Pascal Faiseaux
/ © Pascal Faiseaux
Après le crime, des voitures de police ont bloqué la rue commerçante de ce quartier pavillonnaire relativement calme à l'ordinaire, rendant inaccessibles les lieux
aux personnes, majoritairement âgées, venues faire leurs courses.

Les riverains, eux aussi, on réagit.  

Réactions après le meurtre d'un homme à la Fourragère

Des chiffres en baisse

En déplacement dans le Var, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, n'a pas souhaité faire de commentaires à ce propos. 

Il a toutefois affirmé qu'il y avait à Marseille une baisse de la délinquance et que :

Généralement lorsqu'on réduit l'espace de déploiement de ceux qui se livrent à des trafics il y a une tension qui explique les règlements de comptes "

rapporte l'AFP. 

Depuis le début de l'année, 14 règlements de comptes ont eu lieu dans le département des Bouches-du-Rhône, dont la moitié a été élucidée par la police judiciaire.

A Marseille, il y a eu sept règlements de comptes, dont quatre ont été élucidés selon le ministère de l'Intérieur. A la même époque de 2014, 15 règlements de comptes avaient eu lieu dans les Bouches-du-Rhône,dont 10 à Marseille. 

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus