Cet article date de plus de 4 ans

Maison de retraite Korian, soutien aux salariées licenciées

Des militants CGT se sont rassemblés ce mardi matin devant le commissariat du 8e arrondissement de Marseille pour soutenir une responsable locale convoquée suite à une plainte pour diffamation déposée par le groupe Korian, gestionnaire de la maison de retraite Korian Les Parents. 
© Gilles Guérin
L'affaire a démarré à la mi-décembre.  Deux aides-soignantes d'une maison de retraite du groupe Korian à Marseille ont été licenciées. Elles dénoncent des cas de maltraitances sur des résidents. Elles avaient témoigné anonymement dans une émission de France-Culture. 
Un mois plus tard, suite à une plainte pour diffamation déposée par la direction après cette émission, une responsable de l'UL CGT était à son tour ce mardi matin convoquée par la police comme témoin dans cette affaire. De nombreux militants de la CGT, et d'associations de soutien aux lanceurs d'alertes se sont rassemblées en soutien aux salariées devant le commissariat.

Reportage Ghislaine Millet et Gilles Guérin :
Convocation de 2 salariés de Korian

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société