Cet article date de plus de 4 ans

Marseille : la Marche des fierté descend la Canebière

La Marche des Fiertés a pris le départ en haut de la Canebière à 15 heures et descend vers le Vieux-Port. Où elle devrait ensuite se terminer devant l'Hôtel de ville par un dance floor. 
Après avoir été menacée d'annulation en raison de l'état d'urgence, la Marche des fierté a donc bien lieu ce samedi 29 juillet à Marseille.
Les organisateurs attendent des milliers de manifestants.
Après quelques prises de paroles aux Mobiles, point de départ de la manifestation, le cortège a commencé à descendre la Canebière, et se dirige vers le Vieux-Port, avant de se rendre à l'Hôtel de ville où un dance floor est prévu, après un discours de clôture vers 17h30.

Ensemble, défendons les couleurs de nos libertés

Cette année, le mot d'ordre de la manifestation est "Ensemble défendons nos libertés"
Vers 16h30, les marcheurs feront une halte sur la place du Général de Gaulle pour observer 3 minutes de silence en mémoire des disparu(e)s LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).
Dans un communiqué, le Parti communiste rappelle sa participation à l'évènement,  depuis sa création. 

L'égalité des droits n’est pas encore assurée dans notre société, elle reste menacée par des idées conservatrices, des idées nationalistes, extrémistes, fascisantes

explique le PCF dans son communiqué.
Considérant que "la législation actuelle est insuffisante, comme par exemple, la procréation médicalement assistée (PMA), dont sont toujours exclues des femmes, ainsi que les trans", le parti propose "la conquête de nouveaux droits" comme "le changement d’état civil libre, fondé sur l’autodétermination, notamment pour les personnes qui choisissent d’effectuer un parcours trans ;
et la PMA ouverte à l’ensemble des femmes et des personnes transidentitaires". 
durée de la vidéo: 00 min 27
La marche des fiertés à Marseille ©France 3 Provence





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
événements sorties et loisirs