Nouvelle manifestation des gardiens qui réclament plus de moyens pour les Baumettes 2 à Marseille

© Sylvie Depierre
© Sylvie Depierre

Les gardiens de la prison des Baumettes de Marseille ont manifesté ce vendredi matin devant l'entrée de l'établissement pénitentiaire pour réclamer plus de moyens pour le nouveau quartier Baumettes 2. Rendez-vous est pris avec un représentant du ministère de la Justice, la grève est suspendue.

Par AV avec AFP

Huit jours après avoir bloqué l'accès du parloir, les gardiens de la prison des Baumettes se sont à nouveau rassemblés ce vendredi matin devant l'établissement pénitentiaire.

La semaine dernière, ils étaient environ 250, tous syndicats confondus, à réclamer plus de moyens pour l'ouverture du nouveau quartier de 573 places, baptisé Baumettes qui ouvrira ses portes en avril. Ils demandent son report.

20 agents supplémentaires

Aujourd'hui, face à la centaine de manifestants répondant à l'appel des syndicats SPS, UFAP, FO et CGT, les forces de l'ordre ont pris position à proximité de la prison pour prévenir tout débordement. 
18 camionnettes de CRS et police en position près de la prison des Baumettes à Marseille. / © Sylvie Depierre
18 camionnettes de CRS et police en position près de la prison des Baumettes à Marseille. / © Sylvie Depierre

"On tient fermement à nos revendications", et notamment l'affectation "de 20 agents supplémentaires" aux Baumettes II, a déclaré à Cyril Antolin, secrétaire régional du syndicat SPS.

Les syndicats exigent également des garanties sur l'attribution de primes pour les surveillants mutés et le report de l'ouverture du nouveau bâtiment tant que "d'énormes dysfonctionnements" n'auront pas été réglés: miradors, ascenseurs ou encore serrures, a-t-il détaillé.

En fin d'après-midi, l'intersyndicale a annoncé la suspension de la grève. Les gardiens marseillais ont obtenu une rencontre avec un représentant du ministère de la justice dans le courant de la semaine prochaine. 

Les + Lus