• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Thello lance une ligne directe Marseille-Milan à partir du 14 décembre

La compagnie ferroviaire italo-française Thello espère pouvoir ouvrir une boutique en gare de Nice. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La compagnie ferroviaire italo-française Thello espère pouvoir ouvrir une boutique en gare de Nice. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

La compagnie ferroviaire italo-française Thello a annoncé ce mardi le lancement, à partir du 14 décembre, d'une liaison directe et quotidienne entre Marseille et Milan, qui doit s'accompagner de la création d'une trentaine d'emplois dans la région niçoise.

Par Anne LE HARS & AFP

Thello annonce, dans un communiqué, qu'elle "proposera une nouvelle liaison directe entre le sud est de la France et l'Italie", sur laquelle devraient oyager, en trafic international, plus de 300.000 passagers en 2015.

Le train quotidien, qui partira de Marseille vers l'Italie à 15H30, et de Milan vers la France à 15H10, desservira 9 gares françaises et 12 gares italiennes, sans changement, ce qui constitue une nouveauté.

 / © Thello
/ © Thello

La compagnie, filiale du groupe italien Trenitalia (67%) et du Français Transdev (33%), annonce des "prix abordables, entre 30 et 70 euro pour un Marseille-Milan et entre 15 et 45 euro pour un Nice-Milan".

Transdev est une coentreprise de Veolia et la Caisse des dépôts française. L'ouverture des ventes est prévue pour la mi-octobre, sur le site internet de la compagnie et les points de vente partenaires. A partir de décembre, Thello compte installer, dans les gares de Marseille, Nice, Toulon, Monaco et Menton, ses propres bornes automatiques, à côté des bornes de la SNCF.

"La compagnie espère également pouvoir ouvrir une boutique en gare de Nice dès la fin de l'année et explore toutes les options de distribution dans une optique de proximité virtuelle ou physique", ajoute le communiqué.

Ouverture d'une plateforme à Nice

Thello annonce, par ailleurs, l'ouverture d'une plateforme à Nice, d'où elle compte piloter ses opérations dans le sud de la France.
"Nous prévoyons de créer une trentaine d'emplois dans la région. (...) Une quinzaine de postes a déjà été pourvue. Nous procéderons début 2015 à une nouvelle campagne de recrutement", a indiqué le directeur général de Thello, Albert Alday, dans le communiqué.

Thello avait annoncé en octobre 2013 son intention d'augmenter "les connexions quotidiennes entre Milan et la France, avec une attention toute particulière pour la Côte d'Azur". 

L'autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf), gendarme du rail, avait estimé que cela "ne porte pas atteinte à l'équilibre économique du service de transport de voyageurs sur le contrat de service public de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur".


Le Conseil régional, inquiet pour ses TER, a déposé un recours contre cet avis. Le Conseil d'État a précisé mardi à l'AFP que ce recours est toujours à l'instruction. 

Thello présent en France depuis 2011


Thello fait circuler des trains de nuit entre la France et l'Italie depuis 2011, et revendique 300.000 passagers par an entre Paris et Venise. La liaison Paris-Rome, ouverte fin 2012, n'est plus directe depuis décembre 2013. 

Une compagnie ferroviaire peut faire circuler ses trains en France et ainsi concurrencer la SNCF, s'il s'agit du prolongement d'un trajet international, qui doit représenter la part la plus importante de son activité.

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus