Cet article date de plus de 5 ans

Des voiliers à se partager pour naviguer pas cher à Marseille

Naviguer toute l’année avec un voilier sans en être propriétaire, c’est possible grâce à une start up marseillaise qui a mis au point un système de partage de bateaux. Les abonnés peuvent "emprunter" un des huit bateaux amarrés sur le Vieux-Port pour quelques heures ou une journée.
Des voiliers lors d'une régate à Marseille en septembre 2015.
Des voiliers lors d'une régate à Marseille en septembre 2015. © IP3 PRESS/MAXPPP
Pouvoir naviguer avec un voilier sans en être propriétaire et sans se charger de l’entretien, c’est le concept innovant imaginé par la startup marseillaise SailEazy. Une solution idéale pour tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas acheter leur propre bateau, avec une condition cependant : être navigateur confirmé. 

Il s’agit d’une alternative à la propriété qui s’adresse à des gens qui naviguent régulièrement"


indique Grégoire Guignon, le fondateur dirigeant de SailEazy. Une flotte de huit voiliers récents, directement gérée par la société, est mise en libre-service moyennant un abonnement annuel de 500 euros et 60 euros par heure d’utilisation. 

Pour quelques heures ou une journée

Amarrés en plein cœur du Vieux-Port de Marseille, les bateaux peuvent être loués à l’heure ou à la journée par tous les abonnés, avec un accès immédiat. Les clients n’ont plus qu’à prendre le large sans aucun souci d’entretien, de réparation ou même de place de port.

durée de la vidéo: 01 min 41
Des voiliers à se partager

Le bateau partage constitue une solution au problème de stationnement. La France compte actuellement 2 millions de plaisanciers et seulement 250 000 places de port. Chef d’entreprise et passionné de navigation, Théophane Courau, a immédiatement été séduit par le concept. Il l’affirme, cela lui revient moins cher et il profite d’avantage de son bateau :

Si j’étais propriétaire, le bateau serait plus vieux et moins bien entretenu".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport