• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Risques sévères d'incendies dans les Bouches-du-Rhône : plusieurs massifs totalement interdits d'accès

Carte d'accès aux massifs forestiers dans les Bouches-du-Rhône / © Préfecture des Bouches-du-Rhône
Carte d'accès aux massifs forestiers dans les Bouches-du-Rhône / © Préfecture des Bouches-du-Rhône

Sept massifs forestiers des Bouches-du-Rhône sont totalement interdits d'accès, ce mercredi 10 juillet. En raison du Mistral, les risques d'incendie sont très sévères. Les sapeurs-pompiers sont pré-positionnés dans les secteurs sensibles.

Par Ludovic Moreau

Depuis ce matin, sept massifs forestiers situés à l'Ouest du département des Bouches-du-Rhône sont totalement interdits d'accès, en raison du très fort risque d'incendie. 

Sur la carte d'accès aux massifs forestiers, éditée par la préfecture des Bouches-du-Rhône, les zones marquées en rouge sont donc interdites au public. Il s'agit des massifs Montagnette, Rougadou, Alpilles et Chambremont, au Nord, Barjaquets, l'Arbois et la Côte Bleue, autour de l'étang de Berre.

Pour le massif des calanques ainsi que les secteurs autour de l'étang de Berre, marqués en jaune, l'accès est autorisé toute la journée, mais l'usage d'engins ou de matériels susceptibles de générer des départs de feu sont soumis à prescription.
 

Pourquoi certains massifs sont interdits ?

Tous les jours, Météo France détermine une carte des risques Feux de forêt, à partir des données : chaleur, humidité, sécheresse, vent, etc.

Pour la journée de mercredi 10 juillet, le Mistral rhodanien devrait rester cantonné au delta du Rhône. Les rafales de vent à plus de 65 km/h vont toucher les Alpilles, l'Arbois et la Côte Bleue, sans atteindre l'Est du département.

Les modèles de Météo France tiennent compte de la sécheresse et de l'humidité : "les orages de ces derniers jours ont été très localisés" explique le commandant, Xavier Joseph, adjoint au chef de groupement Est des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. Il précise que les massifs en jaune autour de l'étang de Berre ont été très inondés alors que "les massifs en rouge ont été peu touchés par les orages, le niveau de sécheresse et donc de risque d'incendie est très élevés".

Les sapeurs-pompiers pré-positionnés

Depuis le 4 juillet, les sapeurs-pompiers sont pré-positionnés dans les secteurs les plus sensibles du département. En général, ils prennent position aux endroits stratégiques chaque jour vers 13 h, mais si le risque d'incendie est important, ils peuvent être mobilisés dès le matin, voir toute la nuit.

Comme chaque année, près de 300 pompiers, venus de toute la France, sont présents pendant la période estivale, pour renforcer les équipes du département.

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus