Saintes-Maries-de-la-Mer : la sécheresse prive les habitants d'eau potable

Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, l'eau du robinet est trop salé / © Jean-Luc Flémal
Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, l'eau du robinet est trop salé / © Jean-Luc Flémal

Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, l'eau du robinet est trop salé, une distribution de bouteilles d'eau est organisée pour les habitants. Conséquence de la sécheresse, le niveau exceptionnellement bas du Petit Rhône entraîne une remontée de l'eau de mer

Par Ludovic Moreau

Depuis ce week-end, une distribution d'eau potable est organisée aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône). Un litre d'eau par jour et par personne pour tous les habitants qui le souhaitent. Aux Saintes, l'eau du robinet est prélevée dans le Petit Rhône. A cause de la sécheresse, le niveau d'eau dans le fleuve n'a jamais été aussi bas depuis 40 ans. La faible quantité d'eau douce du Rhône entraîne une remontée de l'eau salé de la mer dans les bras du fleuve, jusqu'à la zone de prélèvement, et même au-delà.
Conséquence, le taux de salinité au robinet dépasse le seuil autorisé. Cependant ce taux élevé de sel ne présente pour le moment aucun risque sanitaire, à l'exception des personnes sensibles, comme les personnes âgées ou suivant un régime pauvre en sel. En attendant un retour à la normale, les services de la Communauté d'Agglomération Arles Crau Camargue Montagnette (ACCM), responsable du réseau d'eau, distribuent chaque jour des bouteilles d'eau.
Cette pénurie d'eau inquiète la municipalité. Si l'hiver, les Saintes-Maries-de-la-Mer comptent 2700 habitants, la population passe à 40.000 en pleine saison. Ce matin, Roland Chassain, maire des Saintes-Maries-de-la-Mer, a de nouveau alerté l'ACCM de la situation critique, lors du conseil communautaire et demande qu'une solution pérenne soit trouvée rapidement.

Les risques du projet "Aqua Domitia"

En 2012, puis en 2015, la municipalité avait déjà alerté les pouvoirs publics des risques sanitaires, agricoles et écologiques qu'entraînerait une pénurie d'eau en Camargue avec le projet "Aqua Domitia". Ce projet prévoit de prélever l'eau du Rhône pour alimenter la région Languedoc-Roussillon en eau potable. En période de sécheresse, ce projet entraînerait une salinisation des eaux du delta avec des conséquences dramatiques pour les rizicultures et les zones naturelles déjà très fragile.

Pour plus de détails sur le projet "Aqua Domitia" cliquer sur le lien suivant : http://www.reseau-hydraulique-regional.fr/presentation_du_projet-72.html

Sur le même sujet

Journée de mobilisation à Marseille

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne