Salon : pour changer le regard sur le handicap, une fête des filles à la mode japonaise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mariella Coste

L'association Erizu, créée par une jeune femme autiste, organise le Hina Matsuri, la fête des petites filles dans la tradition japonaise. Gratuite et ouverte à tous, à Salon-de-Provence, l'objectif est de "regarder ce qui nous rassemble".

Erizu veut un monde où tout le monde a sa place

Erizu ? C'est Elise, en japonais.
Une jeune femme de 22 ans, diagnostiquée autiste Asperger à l'age de 18 ans.
Elle a créé une association "Erizu" qui a pour objectif de changer le regard que la société a sur le handicap.

Au lieu de ne regarder que nos différences, Elise veut que nous regardions ce qui nous rassemble, et rêve d'un monde où chacun accepte et respecte la différence...

Pour rassembler, elle organise ce samedi, sous la présidence de Monsieur le Consul Général du Japon, le "Hina Matsuri" ou "la fête des petites filles", au lycée Viala Lacoste, pour récolter des fonds et offrir quelques jours de vacances à des jeunes autistes.

Un reportage à suivre ce soir dans notre édition du 19/20