Cet article date de plus de 4 ans

Salon de Provence : la victime morte dans la fusillade n'était pas la cible

L'homme de 42 ans décédé lors de la fusillade d'un bar à Salon-de-Provence dimanche dernier, était là par hasard, et n'était pas visée par les tireurs, motivés par un conflit de voisinage. Des voitures ont été incendiées par représailles dans la cité voisine.
Victime d'une blessure mortelle à la tête, l'homme de 42 ans décédé durant une fusillade à Salon-de-Provence dimanche dernier, n'avait rien à voir avec le motif des tireurs. Il était venu de Briançon pour voir son fils. Il est sorti du bar en entendant les coups de feu, et est tombé mortellement touché à la tête.
Une autre victime, blessée par des plombs, n'avait rien à voir avec les raisons de cette fusillade. 
Un conflit de voisinage entre deux familles serait à l'origine de ce déferment de violence.
Plusieurs voitures ont été incendiées en représailles lundi soir dans la cité voisine du bar.
Les tireurs sont toujours activement recherchés. 
durée de la vidéo: 01 min 50
Victime par erreur à Salon de Provence ©France 3 Provence

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers