Salon : vidéo verbalisation autorisée

La ville bientôt dotée de 130 caméras, vient d'être autorisée par la Préfecture à verbaliser à distance les automobilistes. Le but : faire baisser les incivilités, surtout la nuit.
© Alexandre Marchi / MaxPPP

130 caméras

Après la vidéo-protection, la vidéo-verbalisation arrive à Salon-de-Provence, avec l'autorisation de la Préfecture.

Les 117 caméras existantes vont pouvoir maintenant servir à verbaliser. Le parc d'équipement va passer à 130 très prochainement.

Déjà placées sur la voie publique, autour des crèches, des écoles, des collèges et lycées, les caméras seront utilisées par la police municipale à partir d'un PC pour sanctionner à partir d'un écran les automobilistes en infraction.

Salon-de-Provence n'est pas plus touchée par une délinquance routière qu'ailleurs, mais nous souhaitons mettre un terme aux rodéos sauvages la nuit par exemple,

nous explique un directeur de service de la ville

Pour le maire Nicolas Isnard, c'est un dispositif de plus pour renforcer la sécurité de tous.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité automobile économie