• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Fermeture d'une clinique à Marseille : 51 personnes licenciées

ce mardi midi devant la Clinique Rosemond / © isabelle Singer
ce mardi midi devant la Clinique Rosemond / © isabelle Singer

La clinique Rosemond dans le 8é à Marseille fermera ses portes le 30 septembre. 26 personnes sur 74 ont accepté d'être reclassées dans les établissements du groupe Ramsay Générale de Santé, propriétaire également de  Clairval à Marseille et de  Provence-Bourbonne à Aubagne.

Par Valérie Smadja

Voilà deux ans que la menace plane. C'est désormais officiel la clinique Rosemond (8e) ferme, 51 personnes sont licenciées. Si la semaine dernière le syndicat majoritaire FO saluait un “plan social décent”, sur le site "Marsactu", ce mardi les salariés se sont réunis avec un avocat pour essayer de comprendre. Selon Isabelle Singer, employée cadré administrative, 

Les gens sont livrés à eux même

Selon eux, les postes de reclassement proposés ne correspondent pas aux compétences de chacun. Ils évoquent des pertes de salaires inacceptables.

La directrice de la communication de Ramsay Générale de Santé, Caroline, Desaegher, ne partage pas cet avis.

La baisse d'activité était trop importante pour pouvoir continuer 

Selon la direction, pour sauver cet établissement il aurait fallu des travaux d'agrandissements, mais les murs n 'appartenant pas au groupe, cela était impossible.
La direction a tenté un partenariat avec l'APHM (hôpitaux publics de Marseille), mais les négociations ont échoué.
Cet établissement de soins de suite et réadaptation, accueille les patients après leur opération pour un durée moyenne de 30 jours. 
Pour les salariés, la vétusté des locaux explique clairement le manque d'attractivité pour les patients 
 

L'avenir des salariés



Actuellement, 23 salariés ont accepté une proposition de mobilité interne, à Marseille ou à Aubagne. 51 personnes seront donc licenciées du groupe au lus tard le 30 septembre.
Ces 51 personnes veulent aujourd'hui attaquer le groupe au Prudhommes.

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus