Fêtes de fin d'année: Le Roux demande aux Français d'être "prudents" et de "s'amuser"

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a demandé mardi aux Français "de s'amuser", mais également "d'être prudents" pour les fêtes de fin d'année, au lendemain du "probable attentat terroriste" perpétré sur un marché de Noël à Berlin.

Bruno Le Roux : "Nous sommes tous berlinois aujourd'hui".
Bruno Le Roux : "Nous sommes tous berlinois aujourd'hui". © Maxppp
"Je demande la vigilance de chacun, je demande à ce qu'il n'y ait pas de climat de peur. Nous assurons la protection de notre territoire et de nos concitoyens", a assuré Bruno Le Roux sur Europe 1.

Bruno Le Roux : "Nous sommes tous berlinois... par Europe1fr"Je leur demande (aux Français, NDLR) de s'amuser, de sortir, je leur demande aussi d'être prudents", a-t-il ajouté, alors que la France est frappée depuis près de deux ans par une vague sans précédent d'attaques jihadistes.

Lundi vers 20H00, un camion immatriculé en Pologne a foncé sur la foule de l'un des marchés de Noël les plus achalandés de Berlin, faisant au moins 12 morts et 48 blessés. La police a évoqué un "probable attentat terroriste". 
Soulignant que le mode opératoire "ressemble beaucoup" à celui de l'attentat de Nice le 14 juillet (86 morts), le ministre français a expliqué
que la sécurité avait été "renforcée sur toutes les manifestations de fin d'année", comme sur le marché de Noël des Champs-Elysées où il s'était rendu après sa prise de fonction il y a deux semaines.

"Nous sommes tous berlinois aujourd'hui"


"Dans ces rassemblements, il doit y avoir, pour nos concitoyens, la certitude que toutes les mesures ont été prises", a-t-il insisté.
Bruno Le Roux avait indiqué lundi soir que la "sécurisation" des marchés de Noël avait été "immédiatement renforcée" après le drame de Berlin, et "appelé l'ensemble des forces de l'ordre à maintenir une vigilance maximale et à conserver (leur) détermination face à la barbarie".

"Nous sommes tous berlinois aujourd'hui", a-t-il affirmé mardi, appelant à "l'unité pour faire face aux terroristes".
Le marché de Noël des Champs-Élysées figurait parmi une dizaine de sites faisant figure de cibles potentielles pour six hommes arrêtés ces dernières semaines et qui projetaient un attentat le 1er décembre en région parisienne.
- avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international attentat faits divers terrorisme attentat de nice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter