• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Fêtes de fin d'année: Le Roux demande aux Français d'être “prudents“ et de ”s'amuser”

Bruno Le Roux : "Nous sommes tous berlinois aujourd'hui". / © Maxppp
Bruno Le Roux : "Nous sommes tous berlinois aujourd'hui". / © Maxppp

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a demandé mardi aux Français "de s'amuser", mais également "d'être prudents" pour les fêtes de fin d'année, au lendemain du "probable attentat terroriste" perpétré sur un marché de Noël à Berlin.

Par @annelehars

"Je demande la vigilance de chacun, je demande à ce qu'il n'y ait pas de climat de peur. Nous assurons la protection de notre territoire et de nos concitoyens", a assuré Bruno Le Roux sur Europe 1.
"Je leur demande (aux Français, NDLR) de s'amuser, de sortir, je leur demande aussi d'être prudents", a-t-il ajouté, alors que la France est frappée depuis près de deux ans par une vague sans précédent d'attaques jihadistes.

Lundi vers 20H00, un camion immatriculé en Pologne a foncé sur la foule de l'un des marchés de Noël les plus achalandés de Berlin, faisant au moins 12 morts et 48 blessés. La police a évoqué un "probable attentat terroriste". 
Soulignant que le mode opératoire "ressemble beaucoup" à celui de l'attentat de Nice le 14 juillet (86 morts), le ministre français a expliqué
que la sécurité avait été "renforcée sur toutes les manifestations de fin d'année", comme sur le marché de Noël des Champs-Elysées où il s'était rendu après sa prise de fonction il y a deux semaines.

"Nous sommes tous berlinois aujourd'hui"


"Dans ces rassemblements, il doit y avoir, pour nos concitoyens, la certitude que toutes les mesures ont été prises", a-t-il insisté.
Bruno Le Roux avait indiqué lundi soir que la "sécurisation" des marchés de Noël avait été "immédiatement renforcée" après le drame de Berlin, et "appelé l'ensemble des forces de l'ordre à maintenir une vigilance maximale et à conserver (leur) détermination face à la barbarie".

"Nous sommes tous berlinois aujourd'hui", a-t-il affirmé mardi, appelant à "l'unité pour faire face aux terroristes".
Le marché de Noël des Champs-Élysées figurait parmi une dizaine de sites faisant figure de cibles potentielles pour six hommes arrêtés ces dernières semaines et qui projetaient un attentat le 1er décembre en région parisienne.
- avec AFP -

A lire aussi

Sur le même sujet

Européennes : gilet jaune

Les + Lus