Grasse : des lycéens obligés de faire leur rentrée dans un autre lycée

Au lycée Alexis de Tocqueville, de Grasse, 21 élèves de Première S ont été inscrits de force au lycée amiral de Grasse, 3 kilomètres plus loin car une classe a dû être supprimée au sein de leur établissement. 

Le mode de sélection fait grincer des dents parmi les parents car les élèves n'ont pas été choisis par ordre alphabétique et non pas en fonction de leur dossier. 
A l'inspection académique, on reconnaît une maladresse et une information tardive des parents. Des solutions au cas par cas sont actuellement à l'étude. Certains élèves pourraient rester à Tocqueville, les autres répartis dans plusieurs autres établissements.

Interviews : Etienne Caillot, Parent d’élève; Alexandre Guimbeau, Futur élève de Première S; Sylvie Guimbeau, Maman d’élève; Marc Teulier, Inspecteur d’académie adjoint

Reportage : H.Maman; F.Pilard; C.David