Grippe : l'épidémie bien installée dans notre région

Les hôpitaux sont surchargés comme ici à Martigues. / © Henri Seurin / France 3 Provence Alpes
Les hôpitaux sont surchargés comme ici à Martigues. / © Henri Seurin / France 3 Provence Alpes

C'est la 5e semaine d'épidémie de grippe. Le pic est presque atteint selon l'ARS. Cette année elle est précoce, virulente et mobilise fortement les professionnels de santé. 

Par Mariella Coste

Pic épidémique presque atteint

C'est le constat de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur.
D'après le réseau de surveillance Sentinelles notre région est classée en rouge, pour cette 5e semaine d'épidémie. Le taux d’incidence (nombre de nouveaux cas) des syndromes grippaux relevé par le réseau est de l’ordre de 600 pour 100 000 habitants, soit deux fois plus que l’année dernière à la même époque.
Fièvre supérieure à 39°C, d'apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires, c'est peut-être à cause du virus A (H3N2) majoritairement en circulation. 
 

Situation d’extrême vigilance

La grippe cette année est virulente, plus particulièrement pour les personnes fragilisées par l’âge ou la maladie.

Conséquence : les hôpitaux sont encombrés, et ce 11 janvier, 13 établissements sur les 55 disposant d’un service d’urgence de la région ont activé leur cellule de crise.
La ministre de la santé Marisol Touraine rappelle que ce dispositif qui permet d'ajouter des lits
d'hospitalisation, de rappeler du personnel soignant en congé ou de déprogrammer des soins et des opérations non urgentes.

Dans les établissements accueillant des personnes âgées (Ehpad), il ya une bonne couverture vaccinale des pensionnaires, et les mesures de protection sont renforcées. 
Le reportage de Muriel Gensse et Xavier Schuffenecker dans une maison de retraite de Sausset-les-pins où le plan bleu est appliqué :
Plan Bleu déclenché cause épidémie de grippe dans une maison de retraite

 

Sur le même sujet

Les + Lus