Gap : Stéphane Ricard, l'enfant du pays médaille de bronze aux championnats du monde de raquettes

Stéphane Ricard a fini 3eme ce matin à Myoko (Japon) sur le tracé de 9,5 km.  Les conditions climatiques n'ont pas aidé les coureurs qui ont dû lutter contre une neige molle. Pour le coureur d'Ancelle "l'année commence bien".
Stéphane Ricard (à gauche)
Stéphane Ricard (à gauche) © Photo
Pour sa 9ème participation aux championnats du monde de raquettes, le gapencais Stéphane Ricard (club élite Hautes Alpes) a gravi la troisième marche du podium ce dimanche matin à Myoko (Japon) sur le tracé de 9.5 km, parcouru en 40'19.

Le champion du monde de course en raquettes 2018 s'est montré satisfait de ce résultat", estimant que ses adversaires qui l'ont précédé, les Espagnols  Nacho Hernando (39.36) et Roberto Luis (39.37) "étaient vraiment solides". 

Stéphane Ricard a tout de même dépassé le grand favori américain Joseph Gray.

Le Haut-Alpin, coureur d'endurance multidisciplinaire briguait son quatrième titre de champion du monde cette année.

De la neige de plus en plus molle

Le Gapençais rend compte du circuit rendu difficile en raison des conditions climatiques dans les montagnes de Honshu qui avaient accueilli les épreuves de ski des Jeux de 1998 :

"C'est parti extrêmement vite sur le premier kilomètre.

Les relances étaient nombreuses et la neige de plus en plus molle au fur et à mesure de la course.

C'était vraiment dur physiquement. La tête a rapidement pris le relais. J'étais bien en descente et sur le plat mais en bosse c'était terrible".

Le français poursuivra sa saison hivernale dès la semaine prochaine au Canada avec la coupe du monde ITU de triathlon d'hiver.

Classement scratch:
1. Nacho Hernando 39.36
2. Roberto Luis 39.37
3. Stéphane Ricard 40.19
4. Joseph Gray 42.10
5. Eric Hartman 42.29

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport