Hautes-Alpes: opération de sécurisation des pistes à Orcières

Le domaine d'Orcières culmine à 2 725m. / © Aurélien Casanova / France 3 Provence Alpes
Le domaine d'Orcières culmine à 2 725m. / © Aurélien Casanova / France 3 Provence Alpes

Tous les jours, les employés des stations sont sur le pont pour vérifier l'état des pistes. Il faut veiller à tout pour assurer la sécurité des skieurs avant l'ouverture des stations.

Par Marie Bail

Mission ce matin: sécuriser la zone d'Orcières, une station dans les Hautes-Alpes. Des tirs ont eu lieu pour provoquer des départs d'avalanche. Le déclenchement préventif est une technique qui permet de déclencher des avalanches volontairement à un instant souhaité, pour sécuriser des domaines skiables. Il s'agit de provoquer une onde de choc pour déstabiliser et mettre en mouvement la récente accumulation de neige, pour limiter fortement la possibilité du déclenchement naturel d'une avalanche notamment au passage de skieurs.

"La sécurité est LE soucis des stations de ski, surtout qu'on est en risque 4 sur 5 avec plus de 80 cm de neige fraîche cumulée sur ces derniers jours", explique Guillaume Rochet, directeur de site pour Orcières la belle montagne

Le plan de prévention de déclenchement d'avalanche (PIDA) consiste à larguer des charges explosives en haut du manteau neigeux, depuis un hélicoptère. 

Déclenchement préventif d'une avalanche à Orcières
Images d'Aurélien Casanova / France 3 Provence Alpes


Aujourd'hui, le manteau neigeux est instable alros les skieurs doivent rester prudents et ne pas s'aventurer hors des pistes.
Les pisteurs assistent au tir pour déclencher des avalanches. Ils se disent rassurés de pouvoir ouvrir le domaine en toute sécurité. / © Aurélien Casanova
Les pisteurs assistent au tir pour déclencher des avalanches. Ils se disent rassurés de pouvoir ouvrir le domaine en toute sécurité. / © Aurélien Casanova



Pour rappel, deux skieurs espagnols, qui faisaient partie d'un groupe de cinq personnes dont un guide, ont été tués hier dans une coulée de neige dans une zone de montagne de la commune d'Aragnouet (Hautes-Pyrénées). La veille, à Entraunes (Alpes-Maritimes), quatre skieurs sont morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'hiver. En Isère, dans la station des Deux-Alpes, une skieuse de 27 ans est morte alors qu'elle évoluait dans un secteur hors-piste.

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus