Polémique autour du stade nautique de Gap : le maire décide d'avancer les travaux de la toiture

La piscine est fermée. Le chantier de remise en état devrait durer trois mois. / © DR.
La piscine est fermée. Le chantier de remise en état devrait durer trois mois. / © DR.

En pleine polémique sur la vétusté du stade nautique, le maire de Gap a décidé d'avancer les travaux de remise en état. La semaine dernière, les agents de la piscine évoquant un risque pour les usagers avaient exercé leur droit de retrait. Le chantier devrait durer trois mois.

Par Matthias Julliand

Au regard des inquiétudes exprimées au sujet du Stade nautique de Fontreyne, j’ai pris la décision de le fermer pour réaliser dès à présent les travaux initialement prévus en juin.

Roger Didier, maire de Gap.

C'est un nouvel épisode dans le feuilleton qui opposent régulièrement à Gap majorité et opposition : le Stade nautique de Fontreyne !

Dans un communiqué, le maire Roger Didier a annoncé la fermeture anticipée de la piscine. Depuis une semaine, il était confronté au droit de retrait des agents municipaux travaillant sur place, ces derniers dénonçant "les risques encourus par les usagers et les salariés en raison de l'état de la structure".

En cause notamment, la toiture de l'équipement public qui prendrait l'eau et montrerait des signes de faiblesse. Mais la mairie rejette tout risque ou dangerosité.

"J'avais décidé d’installer un système de vigilance haute-technologie permettant la surveillance permanente de la toiture : un laser aurait constaté le moindre mouvement éventuel de cette dernière" précise le marie de Gap.

Toujours est-il que Roger Didier a donc préféré jouer la carte de l'apaisement, plutôt que d'attendre le mois de juin pour lancer les travaux.

"Ce plan permettait aux Gapençaises et aux Gapençais de jouir de l’usage des bassins intérieurs jusqu’au dernier moment en toute sécurité" justifie-t-il avant de poursuivre "mais je ne peux tolérer qu’une polémique attisée quotidiennement par certains vienne semer le doute et la crainte chez nos concitoyens".

Quant aux usagers abonnés qui se retrouvent privés de leur piscine préférée, la mairie a promis qu'elle les rembourserait au prorata de la période concernée.

Sur le même sujet

Marie-Christine Vergiat à Antibes (06)

Les + Lus