• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Championnats de France de rafting : des haut-alpins s’adjugent le titre

43 équipages ont descendu tour à tour la rivière du stade d'eau vive. / © Fabien Madigou
43 équipages ont descendu tour à tour la rivière du stade d'eau vive. / © Fabien Madigou

Quatre haut-alpins ont remporté les premiers championnats de France open de rafting, à l'Argentière-la-Bessée. Avec ce titre, le quatuor s’est qualifié pour les prochains mondiaux en Turquie.
 

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Des coups de pagaies dans le bon tempo, une trajectoire idéale pour ne pas se faire piéger par le parcours exigent, quatre haut-alpins ont réussi la descente parfaite lors de la compétition nationale.

Le stade d’eau vive de l’Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes) a accueilli dimanche 12 mai les premiers championnats de France open de rafting.

Une qualification pour les mondiaux en Turquie

43 bateaux composés d’un guide chef d’équipe et de trois équipiers, soit 212 engagés, venus principalement du Sud-Est de la France mais aussi du Chili et d’Italie ont descendu tour à tour la rivière haut-alpine.

"C’est remarquable, très encourageant pour une première édition, on a bon espoir que cela nous amène à un développement plus important de la discipline", indique Jean Zoungrana, président de la Fédération de Canoë Kayak.

Quatre haut-alpins, Edouard Blanc, Driss Dighouth, Yann Morais et Pierre Certain ont finalement décroché l’or. Grâce à ce succès, le quatuor a obtenu son billet pour les prochains championnats du monde en Turquie à la fin du mois de juin.
"L’objectif est de repérer les meilleurs équipages pour constituer une équipe de France qui nous représentera en Turquie", selon Jean Zoungrana.

Succéder aux champions du monde Tchèques

Les Français tenteront de succéder aux Tchèques, vainqueurs l’an dernier en Argentine sur le Rio Aluminé.

Contrairement au rafting utilisé par le tout public dans les bases nautiques françaises, les embarcations de la compétition avaient des côtes spécifiques.

"Ils sont plus techniques, plus légers et plus fragiles. En France, nous avons choisi un développement plus économique du rafting. C’est une discipline sportive méconnue, non structurée et aucun club n’est encore spécialisé avec ses propres raft", explique Didier Lafay, directeur du centre régional de formation canoë-kayak Provence-Alpes-Côte d’Azur (CRCK PACA).

Les championnats du monde 2021 à l'Argentière-la-Bessée

Et dans la volonté de développer la discipline, Didier Lafay a déposé cette année une candidature pour accueillir les championnats du monde de rafting en 2021 à l’Argentière-la-Bessée.
"C’est un site idéal avec l’une des plus belles rivières d’Europe, un stade d’eau vive qui a l’habitude d’accueillir des compétitions internationales et nationales de Kayak notamment. La France est candidate avec notre site. Nous avons également été sollicités par la World Rafting Federation donc c’est quasiment acté que nous soyons retenus pour accueillir cette compétition", affirme Didier Lafay.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus