• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les maires des communes rurales annoncent qu'ils ne transmettront pas les résultats des européennes aux préfectures

Le congrès national des maires ruraux s'est tenu à Saint-Léger-les-Malèzes dans les Hautes-Alpes les 22 et 23 septembre 2018 / © France 3 PACA
Le congrès national des maires ruraux s'est tenu à Saint-Léger-les-Malèzes dans les Hautes-Alpes les 22 et 23 septembre 2018 / © France 3 PACA

Lors de leur congrès national, qui se tient ce week-end à Saint-Léger-les-Mélèzes dans les Hautes-Alpes, les maires des communes rurales ont décidé de ne pas transmettre les résultats des élections européennes aux préfectures afin de signifier leur mécontentement envers l'Etat. 

Par E.E avec L.R

C'est un "ras-le-bol" général de la part des maires des communes rurales. 

Lors d'un vote en assemblée générale lors de leur congrès qui se tient à Saint-Léger-les-Mélèzes dans les Hautes-Alpes, ce dimanche, les maires ont décidé de ne pas transmettre les résultats des prochaines élections européennes en préfecture afin de marquer leur mécontentement. 
 

Cette proposition avait été dévoilée vendredi par le président des maires ruraux de Dordogne, Alain Castang. "Il y a un mal-être des maires ruraux. C'est pour ça qu'on doit être réactif. En réunion de bureau, on a proposé cette action pour être entendu", témoignait-il à France Bleu Périgord.


Manque de considération 


Par cette action coup de poing, ils dénoncent ainsi le manque de moyens mais aussi le manque de considération des communes de moins de 3 500 habitants. 

"On demande à ce que le gouvernement consacre d'avantage d'attention aux territoires ruraux et plus singulièrement aux communes qui restent l'échelon premier de la démocratie", confie Vanik Berberian, président de l'association des maires ruraux de France. 
 

La visite de la ministre des Transports Elisabeth Borne et du ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard samedi, n'a pas suffit à calmer la colère des maires. 

Le congrès prend fin ce dimanche. Ils sont près de 400 élus à s'être réunis ce week-end. 
 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus