Quatre béliers égorgés à Agnières-en-Dévoluy

Image d'archive.
Image d'archive.

Un éleveur a retrouvé ses quatre béliers égorgés, dans un parc grillagé à moins d'un kilomètre du village d’Agnières-en-Dévoluy selon ledauphine.com, L'agriculteur est persuadé qu'il s'agit d'une nouvelle attaque de loup. Ce serait la première fois qu’il agit si près des habitations.

Par Annie Vergnenegre

Selon ledauphine.com, un agriculteur a retrouvé "ses quatre et uniques béliers égorgés, dans le parc grillagé qui abritait les bêtes, à 700 mètres derrière le village d’Agnières, devant le moulin". Jean Pélissier a appelé les agents de l’Office national de la chasse et la faune sauvage pour qu'ils viennent constater les faits.
L'éleveur est certain qu'il s'agit d'une attaque de loup : 

c’est la première fois qu’une attaque a lieu si près des habitations".



7 béliers égorgés à la Piarre

L'exploitant avait déjà subi une attaque en juin 2013 et avait perdu une vingtaine de brebis, précise le quotidien en ligne.L'homme est accablé par ce nouveau coup :    

On est complètement démoralisé.   Le loup est en train de nous virer. Je ne sais pas comment on va faire maintenant pour dormir. »


Le 23 août dernier, un troupeau de sept béliers avait été retrouvé mort sur la commune de La Piarre toujours dans les Hautes-Alpes. Cette attaque avait aussi eu lieu près des habitations et l'éleveur avait mis en cause le loup. 

conflit des salariés de McDonald's Saint-Barthélémy

Les + Lus