Tour de France à la voile 2020 : une escale inédite à Serre-Ponçon les 16 et 17 juillet

© FTV
© FTV

L'organisateur du Tour Voile a présenté ce samedi au Salon nautique à Paris la 43e édition qui mènera les bateaux de Dunkerque à Nice entre le 3 et le 19 juillet 2020. Au programme, une étape inédite sur le lac de Serre-Ponçon, dans les Hautes-Alpes. 

Par Annie Vergnenegre

Serre-Ponçon marque une première dans l'histoire du Tour de France à la voile. Ce sera la première épreuve disputée sur un plan d'eau intérieur. Ce sera les 16 et 17 juillet.

C'est l'une des nouveautés de ce Tour Voile 2020 dévoilé ce samedi dans le cadre du Nautic de Paris.

Le Tour Voile au coeur des Alpes

"Serre-Ponçon sera le premier lac de l'histoire à accueillir une étape du Tour Voile"  s'enorgueillit l'office du tourisme de Serre-Ponçon sur son compte Twitter.
Serre-Ponçon sera la 6e étape de ce Tour Voile qui s'élancera le 3 juillet de Dunkerque pour rallier Nice le 19 juillet. 
"Je vais à Serre-Ponçon depuis tout petit, l’endroit est super au milieu des montagnes. On cherche la nouveauté sur le TourVoile" s'est réjouit Sandro Lacan, le skipper du Team Ixio- Team-Toulon Provence Méditerranée.

Au pays des marins d'eau douce

"C'est un rêve, Thierry Allamanno, responsable pour l’événementiel du comité départemental de voile des Hautes-Alpes et directeur du Club Nautique Alpin Serre Ponçon, ne cache pas sa joie. Ça fait quelques années qu'on se dit qu'on a la capacité, en terme d'accueil, d'infrastructures et de vent, de pouvoir organiser des grosses étapes. Ça va être une belle surprise."

Le lac de Serre-Ponçon bénéficie d'un vent thermique tous les après-midi pendant toute la période estivale, ce qui permet de naviguer dans de très bonnes condiations. 

"La mer à la montagne", c'est la promesse du syndicat mixte d'aménagement et de développement de Serre-Ponçon (Smadesep) qui a porté la candidature du territoire alpin.

"C'est un lac d'une superficie de 2800 hectares avec huit plages publiques détenant huit pavillons bleus, explique Victor Bérenguel, maire de Savines-le-Lac et président du Smadesep, 1er port en eau douce à avoir l'agrément port propre. Nous avons aménagé 11 km de plages et il nous reste 90 km de rives sauvages et nous mettons en avant cet environnement préservé." 

"Un pays de haute montagne avec un tour à la voile, c'est un peu atypique, reconnaît Jean Conreaux, maire de Vallouise-Pelvoux, conseiller départemental du canton de l'Argentière-la-Bessée, on a énormément de marins qui viennent se ressourcer dans le pays des Ecrins".



 

Sur le même sujet

Les + Lus