VIDEO. Un couloir à 40 degrés monté en snowkite dans les Hautes-Alpes, le petit exploit de Johann Civel et Hugues Beaume

Les snowkiters professionnels Johann Civel et Hugues Beaume ont été les plus rapides à gravir le couloir nord-ouest des trois Evêchés dans les Hautes-Alpes. C'était le 9 mars dernier au dessus du col du Lautaret. Ils ont réalisé cet exploit en 20 petites minutes seulement. 

Johann Civel à l'assaut en snowkite du couloir nord-ouest des Trois-Évêchés, dans les Hautes-Alpes.
Johann Civel à l'assaut en snowkite du couloir nord-ouest des Trois-Évêchés, dans les Hautes-Alpes. © Ride Up

"Je pense que personne avant nous n’a pensé à descendre ce passage, très raide et exposé", explique Johann Civel, en rigolant.

Le 9 mars dernier, les deux sportifs de haut niveau ont réalisé la première ascension la plus rapide en snowkite du couloir nord-ouest des Trois-Évêchés.

Ce passage s’étend sur 1.000 mètres, avec une pente de 40 degrés au-dessus du Col du Lautaret.

Il leur a fallu seulement vingt minutes pour gravir ce chemin étroit. La photo donne une petit idée du chemin parcouru... 

Le couloir nord-ouest des trois Evêchés dans les Hautes-Alpes gravit en snowkite.
Le couloir nord-ouest des trois Evêchés dans les Hautes-Alpes gravit en snowkite. © Ride Up

Le vent, élément indispensable pour la pratique de ce sport leur a permis d’être rapide dans la montée. À la sortie un joli chrono de 20 minutes. La descente s'est faite normalement à ski, mieux vaut quand même bien maîtriser les virages sautés. 

"Le vent était entre 10 et 30 km/h le jour de notre exploit. Si le vent avait été plus fort, on aurait été encore plus rapide bien sûr", indique Johann Civel.

Les deux snowkiters ont filmé leur prouesse sportive.

Un couloir à 40 degrés en snowkite dans les Hautes-Alpes

"Cet exploit, c’est l’aboutissement de plusieurs années de travail ensemble", indique Johann Civel, sacré champion du monde de freestyle de snowkite en 2011, lors de l’évènement snowkite Master, disputé justement au Col du Lautaret.

"Chaque année, nous sommes les premiers à monter les sommets et les cols. On est les précurseurs de ce sport", assure l’ex-champion du monde.

Expérimenté, le duo d’amis espère ouvrir au plus grand nombre. "Ce qui nous attire, c’est d’analyser la météo, pour monter en haut des montagnes. On aimerait développer la pratique de notre sport".

Et être encore plus rapide dans la montée du couloir nord-ouest des Trois-Évêchés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport exploit société