L'ASCannes a reçu Rodez, mais n'a pas pu jouer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves LEBARATOUX

Cette situation "ubuesque" fait suite à la décision des hautes instances du football de rétrograder le club en CFA

video title

video title

ASCannes : Recours devant TA irrecevable

Une semaine après la confirmation de sa rétrogradation en CFA, les dirigeants cannois ont porté l'affaire, devant le Tribunal Administratif de Nice. Un recours d'urgence afin de suspendre la décision de la fédération française de Football, un recours jugé irrecevable

Une semaine après la confirmation de sa rétrogradation en CFA, les dirigeants cannois ont porté l'affaire, devant le TA de Nice. Un recours d'urgence afin de suspendre la décision de la FFF, un recours jugé irrecevable. Le Président du Tribunal a considéré que le référé-liberté, déposé le 8 août, n'était pas la bonne procédure.

Dès le début de la semaine prochaine, l'avocat de l'ASCannes va déposer un nouveau référé-suspension avec requête en annulation sur le fond. Le juge des référés pourrait se prononcer dans les 48 heures suivant sa saisine.

Au plan sportif, toutes ces procédures ne sont pas de nature à arranger les affaires de l'ASCannes. Le championnat National en est déjà à sa 2ème journée.

Quant au championnat de CFA, il devait débuter samedi soir pour les Cannois qui recevaient Rodez. Rodez, comme le réglement l'exige, a effectué le déplacement sur la Côte d'Azur pour un match qui n'a pas eu lieu....

Joueurs de Rodez avant le match...

Bien triste tout cela pour l'ASCannes, le football en général qui n'en sort pas grandi, sans parler de l'aspect humain et de l'inquiétude légitime des salariés qui pourraient "se retrouver à la rue".

Voir le commentaire ci-joint de Jacqueline Pozzi.

Voir également le reportage ci-joint : Nicolas Corbard : Journaliste

                                                              Frédéric Jouve : Journaliste Reporteur d'images

                                                               Hervé Philippe : Monteur

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité