Rencontre avec un homme en or

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec Afp

Jacques Bertolotti a rencontré le marseillais Denis Gargaud champion du monde de canoë monoplace.

video title

Denis Gargaud en or

Jacques Bertolloti a rencontré le marseillais sacré champion du monde de canoë monoplace il y a quelques jours.

Il y a une semaine à Bratislava, Denis Gargaud-Chanut a été sacré champion du monde en canoë monoplace

Le Marseillais succède à Tony Estanguet, son modèle de jeunesse qui se présentait en tant que double tenant du titre. Et à 24 ans, Denis Gragaud a décroché son titre sur le terrain de jeu du Slovaque Michal Martikan, l'éternel rival d'Estanguet, qui à eux deux se partagent les quatre titres olympiques et sept titres mondiaux depuis 1996.

Exploit avec Lefèvre

Fabien Lefèvre a pris le bronze en kayak ainsi les 2 français doublent les podiums après leur médaille d'argent ensemble en biplace. Personne avant eux n'avait réussi encore à se hisser sur le podium dans deux catégories différentes dans un même championnat du monde. Tout deux le même jour était encore mieux.



Depuis 2009 le règlement international permet de doubler. Fabien Lefèvre s'était lancé ce défi après sa médaille d'argent aux jeux Olympiques de Pékin, et avait impliqué dans l'aventure un jeune de choix, Denis Gargaud-Chanut. En trois ans, ce dernier a pris du galon jusqu'à entamer une sorte révolution de palais au pays du canoë avec l'or dimanche.

 

Les surprises des mondiaux

Première suprise, Estanguet, peu à l'aise sur ce bassin, a bu la tasse en demi-finale. Seconde surprise, le Slovaque a bien ramé pour passer une des portes en finale.  "Aujourd'hui, les deux grands sont sortis, chose à laquelle ils ne nous avaient pas habitués", a souligné Denis Gargaud-Chanut, qui a devancé sur le podium l'Allemand Nico Bettge et le Slovaque Matej Benus. "Je suis content d'avoir réussi à les battre lors d'un Championnat du monde. Pour moi, ils étaient des invincibles." En kayak, le Slovène Peter Kauzer a su lui tenir son rang pour remporter l'or, deux ans apprès son premier sacre. Le Polonais Mateusz Polaczyk a pris l'argent, devant Lefèvre.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité