L1 : Monaco renoue avec le succès face à Reims

Le club de la Principauté a battu Reims  1 à 0 sur sa pelouse pour la 11è journée de L1. Au classement général, l'ASM grimpe à la 8è place.

L'AS Monaco a confirmé qu'elle était à l'aise en déplacement en s'imposant à Reims (1-0), grâce à un but précoce de Silva (11),  ce dimanche lors de la 11e journée de Ligue 1.
Trois jours après leur succès poussif en Europa League contre les Azerbaïdjanais de Qarabag (1-0), les joueurs du Rocher ont enchaîné et enregistré un septième match sans défaite toutes compétitions confondues (3 victoires, 4 nuls).
La manière avec laquelle l'ASM a joliment joué en première période, avant de s'employer pour conserver son avantage, a séduit.

Avec 17 points, Monaco dépasse son adversaire du jour au classement (8e) et revient à quatre points du troisième, Caen.
Reims, qui n'a plus gagné depuis un mois et un succès face à Lille, recule à la 11e place (15 points). Pis, après un début de saison tonitruant, les joueurs d'Olivier Guégan viennent d'enchaîner trois défaites, dont deux de suite à domicile, sur le même score.
Avant le but de Silva, qui a repris à bout portant un centre de Dirar (11), Reims aurait pu se donner un match facile. Mais Kyei, bien démarqué, n'a pas cadré sa reprise de la tête (2), et De Préville, seul, a manqué son duel face à Subasic (9).
En dehors d'une autre munition gâchée par De Préville (23), le reste du premier acte a été monégasque. Tir rasant de Toulalan capté par Placide (5), frappe enroulée de Pasalic juste à côté (36), et même deux poteaux pour Carillo, de près (36) et d'une position plus éloignée (45).
En seconde période, les Rémois se sont montrés plus agressifs. Les hommes de Jardim ont su contenir leurs hôtes et exploiter quelques situations. Mais ni Pasalic (53, 84), ni Dirar (66, 78) n'ont réussi à concrétiser.
Devaux a compliqué un peu plus la tâche des Rémois après deux cartons jaunes (62, 69). Cela n'a pas empêché ses coéquipiers de s'offrir quelques occasions en toute fin de match (Charbonnier, 72, et Bulot, 86).
La dernière balle d'égalisation a été pour Siebatcheu, qui a lui aussi trouvé le poteau avant de reprendre dans les nuages (90).

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité