La fête du court-métrage se poursuit à Nice jusqu'au 16 octobre

Dernier jour d'Un Festival c'est trop court qui s'est déroulé dans une dizaine de lieux culturels de la ville de Nice.

Par Pernette Zumthor

Depuis 15 ans, Nice célèbre le 7ème art dans sa version format court, à l'initiative de l'association Héliotrope. Compétitions, séances spéciales, rencontres professionnelles et soirées musicales, Un festival c’est trop court ! c’est 8 jours de festivités à la découverte de la jeune création européenne. Cette année, la sélection présente 82 films répartis en 4 compétitions dotées d’une dizaine de prix : Européenne, Expérience, Courts d’ici  et Courts d’animation.

Un voyage à travers l'Europe

Le festival c’est aussi un voyage à travers l’Europe avec un hommage rendu au cinéma Croate et en particulier à Dalibor Matanic, réalisateur dont on présentera le long métrage High Sun, qui recevait cette année à Cannes, le prix du jury de la sélection Un Certain Regard.
Mais en dehors de la compétition, le festival propose des séances thématiques autour de la musique Mélodies ponctuelles, du genre policier Polar Express.

Divertissement, cinéphilie et éducation à l'image

L'association Héliotrope oeuvre depuis 15 ans à la promotion du cinéma de court-métrage en proposant des ateliers qui s’adressent à un public allant de l’école primaire au lycée, couvrant Nice et tout le département des Alpes-Maritimes. Les 180 élèves touchés par ce programme peuvent s'initier à la réalisation, à la programmation, au montage ou à l'écriture de scénario. Cette année - anniversaire oblige - la programmation scolaire aura encore une place privilégiée et pas moins de 3000 élèves pourront assister à des programmations thématiques, des séances d'ateliers ou une conférence de Découverte des métiers du cinéma.

15 ans, ça se fête ! Et le programme est très chargé !


Pour célébrer cet anniversaire, les organisateurs ont concocté un programme spécial et plusieurs soirées exceptionnelles : la Soirée des 15 ans avec le duo rock présentant un programme de 5 films musicaux sélectionnées par le cinéaste Jean-Gabriel Periot, suivis du livre de l’artiste rock Michel Cloup.
La Boum des Cinéphiles, orchestrée par Amélie M. et Claude V., un concept original pour danser sur des musiques cultes du cinéma. Cette soirée se terminera par le DJ set de Benjamin Fincher.
La Battle de Courts où se disputeront les programmateurs d’Un festival c’est trop court ! et de CinémaBrut. La meilleure programmation sera élue à l’applaudimètre. Enfin, le festival se clôturera par une Crossover Session, dans une ambiance détendue et soul, rythmée par le nouveau DJ en vogue de la scène électro funk : FKJ pour la première fois à Nice.


Une ville au diapason

Un festival c’est trop court 2015 : une édition anniversaire pleine d’évènements et de programmes inédits.
Du 9 au 15 octobre 2015 à Nice dans différents lieux culturels de la ville.

Le site du festival, c'est ici
Les lieux du festival à Nice : Mamac, Chantier 109, Mercury, Villa Garibaldi, Esra, Villa Arson, Rialto, Le Volume, C’Factory,  La Zonmé, Théâtre national de Nice.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus