Var: la justice suspend les autorisations de tirs de loup à Canjuers

© PHOTOPQR/NICE MATIN
© PHOTOPQR/NICE MATIN

Saisi en référé par plusieurs associations de protection animale, le tribunal administratif de Toulon a suspendu lundi l'arrêté du préfet du Var qui autorisait l'abattage de 3 loups sur le plateau de Canjuers, alors que le quota de 36 loups à tirer sur le territoire français est presque atteint. 

Par V.K

L'arrêté préfectoral du 19 novembre 2015 autorisait le prélèvement de 3 loups sur le plateau de Canjuers, dans le Var,  jusqu'en mai 2016.
Arrêté retoqué lundi par la justice, saisie par trois associations de protection animale: ASPAS, Ferus et One Voice.  C'est la quatrième fois que le tribunal administratif de Toulon suspend une décision de tirs de loup prise par le préfet du Var. Les précédents remontent à décembre 2013, février 2015 et fin septembre 2015. 

Doutes sur la mise en sécurité des troupeaux

Le tribunal met en avant un doute sur le nombre de loups sévissant dans la zone et donc, le  risque de déstabilisation de l'espèce. Il doute également que des mesures de protections efficaces des troupeaux consécutives aux attaques précédentes aient été prises, ce qui est obligatoire avant toute décision de tir.  

Quota national presque atteint

Cette décision intervient alors que le quota national d'élimination de 36 loups est presque atteint, 6 mois avant son échéance, après qu'un loup a été abattu ce week-end dans les Alpes-Maritimes, portant à 33 le nombres de loups tirés en France depuis le mois de juillet. 

Suspension chasse au loup dans le Var

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus