• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Litige sur la collection Rybolovlev: brève garde à vue du président de l'AS Monaco

© VALERY HACHE / AFP
© VALERY HACHE / AFP

La police monégasque a interrogé sous le régime de la garde à vue le milliardaire russe et président de l'AS Monaco, Dmitry Rybolovlev, à propos d'une plainte liée à un énorme litige financier sur l'acquisition de sa collection d'oeuvres d'art,  a-t-on appris de sources judiciaires.

Par Olivier Le Creurer

Le milliardaire russe s'est rendu à une convocation et a été entendu durant deux heures au sujet d'une plainte déposée par une Bulgare résidente monégasque, Tania Rappo, pour "atteinte à la vie privée et familiale". Cette proche de la famille Rybolovlev avait mis en contact en 2003 l'oligarque avec le marchand d'art suisse Yves Bouvier.

 "Atteinte à la vie privée et familiale"

En février 2015, ce dernier avait été mis en examen par la justice monégasque pour "escroquerie" suite à une plainte de deux sociétés offshore de Rybolovlev, propriétaires d'une fabuleuse collection d'art. Le Suisse, qui avait négocié 37 oeuvres d'art d'exception pour un montant de 2 milliards d'euros, est soupçonné d'avoir réalisé des plus-values indues. Tania Rappo, qui touchait des commissions du marchand suisse pour chaque tableau vendu au Russe, a été mise en examen dans ce dossier pour "blanchiment".

"Caractère puéril et dérisoire"

M. Rybolovlev a été entendu mardi, ainsi que son avocate Me Tetiana Bersheda, "à la suite de la plainte déposée à Monaco par Mme Tania Rappo pour une pseudo atteinte à sa vie privée et familiale", ont commenté les avocats du Russe dans un communiqué. L'audition a permis "de soulever le caractère puéril et dérisoire de cette action qui ne vise qu'à créer un écran de fumée et dissimuler la réalité des agissements dénoncés par les sociétés victimes", ajoute le texte des avocats de M. Rybolovlev et de Mme Bersheda.

Le conseil de Tania Rappo, Me Franck Michel, estime pour sa part que sa cliente a été illégalement piégée par l'oligarque et son avocate, a-t-il indiqué à l'AFP, souhaitant que le juge d'instruction donne suite à cette plainte. Me Tetiana Bersheda participait à un dîner au domicile monégasque de Dmitry Rybolovlev le 23 février 2015, auquel assistait Tania Rappo. L'avocate avait réalisé un enregistrement de la soirée, transmis ensuite à la police monégasque assorti d'une retranscription et de commentaires.

Selon la plainte déposée par Me Franck Michel au nom de sa cliente le 30 juin dernier, enregistrer et transmettre des paroles prononcées dans un lieu privé constitue "une atteinte à la vie privée et familiale". La Bulgare avait été interpellée deux jours plus tard par la police monégasque. Le parquet de Monaco n'a pas souhaité s'exprimer sur une instruction en cours.

Sur le même sujet

les siffleurs 2

Les + Lus