Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : Airbnb va reverser 790.000 euros de taxe de séjour à la ville

La plateforme de location de logement entre particuliers Airbnb va verser au total 13,5 millions d'euros de taxe de séjour qu'elle a collecté en 2017. Parmi les principales communes concernées par cette manne, Paris, Nice et Marseille
Airbnb va verser 790.000 euros de taxe de séjour à la ville de Marseille
Airbnb va verser 790.000 euros de taxe de séjour à la ville de Marseille © Julio PELAEZ
C'est un début d'année qui commence bien pour les caisses de la ville de Marseille. Airbnb, la plateforme de location de logement courte durée entre particuliers va reverser à la commune, 790.000 euros de taxe de séjour, a-t-elle annoncé, ce lundi dans un communiqué. Au total, la société va verser 13,5 millions d'euros de taxe de séjour qu'elle a collecté en 2017. Parmi les principales communes bénéficiaires, Paris (6,9 millions d'euros), Nice (860.000 euros) et Marseille (790.000 euros). Airbnb a par ailleurs, annoncé que 550.000 euros seront également versés à plusieurs stations de ski des Alpes.

Une collecte automatisée de la taxe de séjour

Montrée du doigt, accusée de concurrence déloyale depuis de nombreuses années par les professionnels du tourisme, Airbnb a mis en place une collecte automatisée de la taxe de séjour. Elle avait commencé en 2015 avec Paris et Chamonix pour arriver 50 communes en 2017. Au printemps 2018, ce système de collecte automatisée devrait concerner 15.000 communes.
L'Assemblée nationale a récemment alourdi la taxe de séjour, en permettant aux collectivités de fixer cette taxe entre 1% et 54% du prix hors taxe de la nuitée par personne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie logement société