A Nice : Toulon s'incline face à Toulouse 10-12 en 22e journée de Top 14

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars .

Vainqueur sur la pelouse de l'Allianz Riviera de Nice du Rugby Club Toulonnais (10-12), le Stade Toulousain a décroché une victoire capitale dans la course à la qualification pour les phases finales.

Après ce résultat, le RCT a semble-t-il dit adieu à une qualification directe pour les demi-finales.

Steve Meehan - entraîneur des arrières de Toulon :

"On a commis trop de fautes, il y a eu trop d'indiscipline, trop de pénalités contre nous. Surtout nous avons commis des fautes sans pression, certaines fois avec le contact on perd le ballon, c'est le rugby, mais là nous avons commis trop d'en-avants. C'est peut-être ça le problème. Pourtant nous avions bien commencé en première période, j'ai dit aux joueurs à la mi-temps que si on continuait comme ça on allait marquer des essais. Mais voir un match comme ça, avec toutes ces occasions ratées, après une semaine de très bon entraînement, c'est très difficile à expliquer.
Il reste quatre matches avant la phase finale, il faut continuer à travailler."

Ugo Mola - entraîneur du Stade Toulousain :

"On a eu notre lot de frustrations cette saison, cette fois on est heureux de nos quatre points. Notre conquête nous permet de prendre des points à Toulon, ce n'est pas rien. Notre conquête, notre défense et la qualité de notre jeu au pied, Florian Fritz a été le héros de l'après-midi. On a guerroyé à Clermont, notre indiscipline nous avait fait défaut, à Castres ont était à trois points à quelques minutes de la fin, on est repartis sans rien, à Paris la réussite nous a fui...
Depuis notre défaite  au Stade Français j'ai choisi de ne plus calculer. On a souvent été ciblés comme étant fragiles, défaillants, ce n'est pas parce que ça a marché aujourd'hui qu'on va tirer des plans sur la comète, mais à cinq journées de la fin battre un concurrent direct qui fait office d'épouvantail c'est positif."
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité