• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un site internet officiel pour connaître l'historique de votre voiture d'occasion

"Histovec" : une plateforme pour traquer les "épaves roulantes" / © Maxppp
"Histovec" : une plateforme pour traquer les "épaves roulantes" / © Maxppp

Vous voulez acheter une voiture d'occasion, cette info est pour vous ! Une nouvelle plateforme retraçant tout l'historique des véhicules d'occasion, notamment leurs anciens sinistres, vient d'être lancé par la Sécurité routière. Explications.

Par @annelehars

Belle peinture, révisions OK, tout semble vous donner l'envie d'acheter cette belle Berline... Et si...
Pour éviter les mauvaises surprises, un site internet baptisé "Histovec" (historique du véhicule), gratuit et officiel, vient d'être lancé.

Ce nouveau service public affiche "le pedigree d'un véhicule d'occasion avec des éléments clés pour se décider à l'acheter", en amont de la transaction, indique la Sécurité routière. 


Parmi les informations mises à disposition du futur acheteur figurent la date de la première mise en circulation du véhicule, les changements successifs de propriétaire, s'il a subi des sinistres réparés sous le contrôle d'un expert, la situation administrative du véhicule (gage, opposition, vol), et les caractéristiques techniques du véhicule 
(marque, couleur, puissance, critère de pollution, etc.).

Comment ça marche ?


- Le vendeur renseigne son identité et les informations d’identification du véhicule.
- Le vendeur consulte son rapport HistoVec et partage le lien à l'acheteur.
- L’acheteur consulte le rapport HistoVec sur le site officiel de l’administration.


Selon une étude publiée en 2015 par la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), la moitié des ventes de véhicules d'occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves.
 

Bémol


Seul bémol, l'outil ne peut pas encore retracer le passé de certaines voitures trop anciennes immatriculées avant le nouveau système d'immatriculation des véhicules (SIV) lancé en 2009. Un numéro spécial d'appel doit être mis en place pour leurs propriétaires, assure la Sécurité routière.

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus