Un réseau de machines à sous démantelé dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse

24 machines bingos et jeux tactiles ont été saisis. / © ANDREAS SOLARO / AFP
24 machines bingos et jeux tactiles ont été saisis. / © ANDREAS SOLARO / AFP

Treize tenanciers de bars et deux autres personnes ont été interpellés mardi lors d'une vaste opération dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. 24 machines à sous illicites ont été saisies. Les deux organisateurs présumés de ce réseau ont été mis en examen et écroués.

Par Karine Bellifa

Un réseau de machines à sous et de jeux tactiles illicites a été démantelé dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Lors d'une vaste opération de police mardi,"une quinzaine de personnes, dont 13 tenanciers de débits de boissons", ont été interpellés et "24 machines ou jeux tactiles illicites" ont été saisis, explique, dans un communiqué la procureure d'Aix-en-Provence Dominique Moyal. 5.500 euros en numéraire, un compte bancaire, trois véhicules
automobiles, 14 fusils de chasse, un pistolet 6.35 ont également été saisis.

Des jeux illicites placés dans les bars

C'est lors d'une opération liée à un trafic de stupéfiants que les gendarmes de la section de recherche ont découvert "des jeux illicites dans un bar de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône)". "Les investigations menées dans le cadre de l'enquête préliminaire puis sur commission rogatoire révèlent qu'un gérant de société et un associé ont placé de nombreux jeux illicites (machines bingos et jeux tactiles) dans des bars des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse" précise le parquet.

Cette activité illicite qui perdure depuis plusieurs années génère des bénéfices conséquents"


ajoute-t-il, sans précision sur le montant.

Deux mises en examen

Les deux organisateurs présumés de ce réseau ont été présentés au juge d'instruction le 20 novembre, mis en examen pour infraction à la législation sur les jeux en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment en bande organisée, puis placés sous mandat de dépôt.

Sur le même sujet

Les + Lus