COVID : on fait le point sur les contaminations dans les Ehpad des Alpes-Maritimes et du Var

Trois Ehpad des Alpes-Maritimes et du Var font face à de nombreux cas de Covid-19 depuis mi-octobre. 50 à Draguignan, 80 à Salernes et une cinquantaine à Gorbio. Le Premier ministre a placé les deux départements depuis vendredi 23 octobre minuit sous couvre-feu pour tenter d'endiguer l'épidémie.

L'Ehpad Gastaldy de Gorbio est fortement touché par l'épidémie.
L'Ehpad Gastaldy de Gorbio est fortement touché par l'épidémie. © M.Bernouin / FTV
Un nouvel Ehpad, le Gastaldy situé à Gorbio a annoncé recenser de nombreux cas jeudi 22 octobre. 

Une quarantaine de cas à Gorbio


Dans le pays mentonnais, un l'Ehpad Gastaldy est fortement touché avec une cinquantaine de cas déclarés depuis le début de cette deuxième vague. "Ce lundi, nous devrons être autour de quarante cas, car des positifs sont désormais négatifs".
 

La difficulté est que nous sommes déjà avec un public très fragile, certains étaient déjà malades avant la Covid. A ce jour, quatre hospitalisations peuvent être attribuées à la Covid-19, deux d'entres eux vont pouvoir revenir aujourd'hui.

Nathalie Ronzière, directrice par intérim de l'Ehpad Gastaldy de Goribio.

 L'Ehpad est désormais sectorisé, "c'est très compliqué en terme d'organisation, ce sont au départ des lieux de vies et on est obligés de médicaliser de façon excessive" explique Nathalie Ronzière.

Sept professionnels touchés

Parmi le personnel de l'Ehpad Gastaldy, sept personnes ont été touchées, deux ont pu reprendre le travail. 
 

On manque de personnel. Il déjà compliqué de remplacer en situation normale, mais là c'est quasiment impossible. Je tiens à tirer mon chapeau aux professionnels présents, avec toutes les mesures sanitaires et le manque de personnel, la charge de travail est immense. Ils ont dû renoncer à prendre des vacances.

Nathalie Ronzière, directrice par intérim de l'Ehpad Gastaldy de Goribio.

Dans les Alpes-Maritimes, le nombre d'hospitalisations dues à la Covid-19 a fortement augmenté ces quinze derniers jours.

80 cas à l'Ehpad de la Source à Salernes

80 cas de Covid ont été identifiés dans l'établissement. Parmi eux, 17 salariés, 63 personnes âgées sont désormais confinées dans leurs chambres, trois ont dû être hospitalisées, et l'une elle est décédée le week-end du 17 octobre.
Une cellule de crise a été mise en place et l'Agence Régionale de Santé a été saisie.
 
80 cas de Covid-19 ont été détecté au sein de l'Ehpad de la Source à Salernes.
80 cas de Covid-19 ont été détecté au sein de l'Ehpad de la Source à Salernes. © A.Dequidt / FTV
L'ensemble de l'organisation a été revue pour éviter toute nouvelle contamination.

On a obtenu très rapidement le renfort du secteur sanitaire qui a mis a disposition des professionnels libéraux tels que des infirmiers et qu'une équipe hygiénistes.

Julia Simart, directrice de l'Ehpad de la source


Dans le Var, les contaminations sont en forte hausse depuis la mi-octobre.
      

50 cas à l'Ehpad Tonus et Vitamine de Draguignan

La direction a demandé aux familles de récupérer leurs proches "non Covid", quand cela était possible. Le vendredi 16 octobre, la maison de retraite médicalisée a signalé 50 cas positifs. Après examen, il s'avère que 37 pensionnaires et 13 personnels sont porteurs du virus y compris le kinésithérapeute qui ne fait pas parti des effectifs. 

 

31 pensionnaires asymptomatiques

Le premier cas a été signalé il y a 10 jours. Il s'agit d'un membre du personnel soignant qui a été testé positif. Jeudi, l’établissement a effectué un deuxième dépistage PCR. Les résultats communiqués ce vendredi montrent que 37 pensionnaires sont positifs dont six symptomatiques, les 31 autres sont asymptomatiques. 13 salariés sont également positifs dont deux symptomatiques.

"Comment voulez-vous que j’assume ça du jour au lendemain ?"

Une situation grave et préoccupante pour les familles des pensionnaires et le personnel. Une équipe de France 3 Côte d'Azur les a rencontrées devant l'établissement ce samedi. Florence est très inquiète pour sa mère paraplégique qui ne parle pas. Actuellement, elle de la fièvre. Elle a été testée à nouveau aujourd’hui. Florence s'insurge : 

J’ai peur pour le devenir de ma mère. C’est une personne extrêmement dépendante (…) Elle ne fait rien par elle-même, elle ne peut pas se nourrir, elle ne peut pas s’hydrater. Comment voulez-vous que j’assume ça du jour au lendemain ?

Florence, fille d'une résidente de l'Ehpad tonus et Vitamines

Tous partagent les mêmes angoisses : comment prendre en charge un parent très dépendant ? Risque-t-il de contracter le virus en restant dans l'Ehpad ? Cruel dilemme pour les familles. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
famille société santé coronavirus/covid-19 retraites personnes âgées