Le risque d’allergie aux pollens est maximal dans les Alpes-Maritimes et le Var

Le risque d'allergie au pollen de cyprès est de 5/5 actuellement selon le Réseau national de surveillance aérobiologique. Les pollens de noisetier, frêne et aulne apparaissent déjà.

Le risque d’allergie restera maximal pour les pollens de cyprès ces prochains jours.
Le risque d’allergie restera maximal pour les pollens de cyprès ces prochains jours. © France 3 Côte d'Azur
Si vous êtes allergique aux pollens, et particulièrement à celui du cyprès, les prochains jours risquent d’être pénibles. Le réseau national de surveillance aérobiologique vient de placer les Alpes-Maritimes et le Var en zone "rouge".
 

Le risque d’allergie restera maximal pour les pollens de cyprès ces prochains jours. Le grand soleil et la douceur favorisent la pollinisation des arbres et les concentrations de pollens de cyprès resteront élevés pendant encore plusieurs semaines !


Selon les relevés du réseau national de surveillance aérobiologique, plus de 1.000 particules de pollen de cyprès par litre d'air sont présentes actuellement à Nice notamment.
  Pour faire face à cette période lorsqu’on est allergique, il est conseillé d’éviter les promenades à proximité des cyprès, de se protéger les yeux en portant des lunettes de soleil, de se laver – y compris les cheveux – avant de se coucher, de ne pas faire sécher son linge à l'extérieur, et d’avoir éventuellement recours à un collyre et un spray nasal pour chasser les pollens.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société