La nouvelle sénatrice FN du Var avait comparé migrants et Nazis : son parti la suspend

Au Sénat le 2 octobre 2017. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Au Sénat le 2 octobre 2017. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Dans des posts personnels de sa page facebook, la nouvelle sénatrice FN du Var Claudine Kauffmann avait comparé les migrants aux Nazis. La polémique est sortie sur le net ce mardi 3 octobre. Son parti politique vient de donner suite, l'élue varoise est suspendue.

Par Anne Le Hars

Le Front national a décidé ce mercredi 4 octobre de suspendre la nouvelle sénatrice du Var Claudine Kauffmann. C'est la conséquence de ses publications sur sa page Facebook. Elle y comparaissait il y a quelques mois les migrants à l'Occupation nazie.


La sanction du FN ne s'est pas fait attendre 


"Elle est suspendue dans l'attente d'explications et de clarifications sur ses propos", a annoncé à l'AFP David Rachline, directeur de la communication du parti d'extrême droite.


C'est une mesure conservatoire pour avoir une discussion avec elle", a précisé le maire de Fréjus.


"J'ai vu passer des propos sur la +vermine+, c'est absolument inacceptable", a-t-il fustigé.


Cette publication a été retirée ce mercredi de la page Facebook. "Je ne retranche rien de la publication qui m'est ce jour reprochée", a-t-elle toutefois affirmé dans un communiqué, s'amusant de voir "interpellés certains biens-pensants à l'indignation sélective".



La nouvelle élue est contestée au FN du Var, où le patron local Frédéric Boccaletti, troisième de liste aux sénatoriales de 2014 derrière Mme Kauffmann, espérait prendre le fauteuil de David Rachline, qui a préféré son mandat de maire de Fréjus.
- Avec AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus