Recherché pour blanchiment d'argent, il se faisait passer pour un SDF dans le Var

Le faux SDF avait pris l'habitude de jouer à la pétanque en bord de mer à Saint-Raphaël. / © LOIC VENANCE / AFP
Le faux SDF avait pris l'habitude de jouer à la pétanque en bord de mer à Saint-Raphaël. / © LOIC VENANCE / AFP

Il jouait le SDF, logeait dans un centre d'accueil et avait pris pour habitude de jouer à la pétanque. Ce Suisse de 62 ans était recherché par la police pour blanchiment d'argent. Le fugitif a été arrêté mardi à Saint-Raphaël dans le Var, il loge maintenant à la prison de Luynes.

Par KB avec AFP

Il pensait avoir une planque en or : un Suisse recherché pour blanchiment d'argent provenant de la drogue a été arrêté sur la Côte d'Azur, où il avait trouvé refuge et se faisait passer pour un SDF, a-t-on appris jeudi de source policière. Le fugitif de 62 ans faisait l'objet d'un mandat d'arrêt délivré par la Suisse et a été arrêté mardi par la police à Saint-Raphaël (Var), a précisé cette source.

Il logeait dans un centre d'accueil pour SDF

Se sentant poursuivi, il avait quitté son pays il y a deux ans et s'était installé sur la Côte d'Azur. Il bénéficiait même d'un logement dans un centre d'accueil pour personnes démunies à Fréjus.

Nous avons eu en début de semaine un renseignement comme quoi cet homme fréquentait un terrain de boules de Saint-Raphaël, sur le bord de mer"


a expliqué la source policière. "Après une surveillance discrète, nous avons constaté que l'individu correspondait au signalement indiqué, et nous l'avons interpellé. Il a reconnu qu'il faisait bien l'objet d'un mandat de recherche", a-t-elle précisé.

Incarcéré à la prison de Luynes

La justice suisse le soupçonne d'avoir blanchi de l'argent provenant du trafic de stupéfiants. Il aurait servi d'intermédiaire dans des transferts financiers et aurait ainsi fourni des moyens aux trafiquants pour blanchir leurs gains. L'homme a été incarcéré à la maison d'arrêt de Luynes (Bouches-du-Rhône)
après avoir été présenté au parquet général d'Aix-en-Provence pour notification de son mandat d'arrêt européen, dans l'attente d'une audience de la chambre de l'instruction. Celle-ci n'a pas encore examiné l'affaire sur le fond.

Sur le même sujet

Les + Lus