César : la Varoise Camélia Jordana meilleur espoir féminin

Camélia Jordana tient son César de meilleur espoir féminin entre les mains. / © Philippe LOPEZ / AFP
Camélia Jordana tient son César de meilleur espoir féminin entre les mains. / © Philippe LOPEZ / AFP

L'actrice et chanteuse Camélia Jordana qui a grandi dans le Var a été récompensée vendredi soir par le César du meilleur espoir féminin pour son rôle d'étudiante préparant un concours d'éloquence dans "Le brio", face à un professeur réac joué par Daniel Auteuil.

Par AFP

"J'aimerais dire à toutes les Neila (le nom de son personnage) que quand on se donne les moyens et qu'on ne lâche pas, il se passe des trucs", a déclaré la jeune femme de 25 ans.

Révélée à 17 ans par le télé-crochet "La Nouvelle star" et un tube, "Non, non, non", Camélia Jordana connaît un début de carrière plus que prometteur au cinéma.


Avec Brio


Dans "Le Brio", cinquième long métrage d'Yvan Attal et succès en salle (plus d'un million de spectateurs), elle est Neila Salah, étudiante en droit qui rencontre un professeur prompt aux remarques racistes, contraint de la préparer à un concours d'éloquence.

"J'aimerais dire à toutes les Neila (le nom de son personnage) que quand on se donne les moyens et qu'on ne lâche pas, il se passe des trucs", a déclaré la jeune femme de 25 ans.




Septième rôle au cinéma


C'est son septième rôle au cinéma, où elle a commencé en 2013 dans "La Stratégie de la poussette" de Clément Michel, avant de jouer notamment dans "Bird People" de Pascale Ferran, "Je suis à vous tout de suite" de Baya Kasmi, "Nous trois ou rien" de Kheiron ou "Cherchez la femme" de Sou Abadi, une comédie sur le voile.

"J'ai toujours voulu jouer", avait expliqué à l'AFP en 2014 la chanteuse d'origine algérienne à la voix brisée, qui a grandi dans le Var. Elle a sorti deux albums depuis son passage dans "La Nouvelle Star", "Camélia Jordana" en 2010 et "Dans la peau" en 2014.

Camélia Jordana était en compétition avec des actrices comme Laetitia Dosch ("Jeune femme") et Garance Marillier ("Grave") dans la catégorie meilleur espoir féminin.

Cette catégorie "c'est comme le meilleur espoir masculin mais avec 30%, de salaire en moins", a plaisanté l'acteur Manu Payet, maître de cérémonie de la soirée placée sous le signe des femmes.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu musique

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus