L'avenir de la patinoire d'Avignon toujours en suspens

La patinoire d'Avignon / © Google Maps
La patinoire d'Avignon / © Google Maps

Le gérant de la patinoire d'Avignon prendra sa retraite au mois d'août prochain. Sans réaction de la part de la mairie, l'établissement sera vendu à un promoteur immobilier qui construira des habitations à la place. 

Par Eline Erzilbengoa

La patinoire d'Avignon rasée cette année ? Tel n'est pas le souhait de son gérant Jean-Pierre Marchenay, mais il avoue ne plus avoir le choix. "Cela fait plus de trois ans que j'informe la mairie que je vais partir à la retraite et qu'il faut trouver une solution, mais je n'ai jamais de réponse", désespère-t-il.

L'automne dernier, il signe alors un compromis de vente avec un promoteur immobilier, qui souhaite construire des habitations à la place de l'établissement. Informée, par une déclaration d'intention d'aliéner, la mairie se manifeste finalement et délègue son droit de préemption à l'Établissement public foncier Paca. Mais aujourd'hui, aucune décision n'est encore prise. 

Le dénouement dans les jours prochains


"La mairie a le choix de préempter ou de laisser passer, pour l'instant je n'ai eu aucune confirmation de leur part", affirme Jean-Pierre Marchenay. Le compromis de vente devait prendre fin le 14 janvier dernier. La mairie a souhaité faire une demande d'information complémentaire pour prolonger le délai. "Ils sont venus visiter la patinoire, désormais ils ne leur reste plus que quelques jours pour se positionner", confirme le gérant. 

La patinoire d'Avignon accueille les clubs sportifs de hockey (300 adhérents) et de patinage artistique (200 adhérents). Jean-Pierre Marchenay assure que son établissement est rentable et qu'il fournira toute l'aide possible aux éventuels repreneurs. 

Sur le même sujet

Arles : commémoration du Camp de Saliers

Les + Lus