• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Salon du Cheval : le cheval Camargue valorisé dans les centres équestres

© France 3 provence Alpes
© France 3 provence Alpes

Principalement utilisé pour le travail du bétail, le cheval Camargue cherche à se faire une place dans l'équitation de loisirs. A l'occasion du Salon du Cheval de Paris, focus sur le travail de Julien Gonfond, éleveur à Barbentane, qui milite pour sa valorisation en centres équestres.

 

Par Annie Vergnenegre

Symbole de liberté immortalisé par Crin-Blanc, le cheval Camargue est réputé pour sa robustesse et son caractère courageux. 
 

Cheval polyvalent


Ses qualités mentales en font un cheval de travail précieux pour les gardians. Julien Gonfond, éleveur à Barbentane, milite pour la valorisation de ce petit cheval blanc, qui a bien plus à encore donner. En équitation loisirs notamment. Partenaire incontournable dans le travail du bétail, le cheval Camargue présente toutes les qualités physiques et mentales pour faire un bon cheval d'apprentissage en centre équestre. L'association des éleveurs de chevaux de race Camargue a signé une convention avec la fédération française d'équitation
 

Cheval des grands espaces


Féria est née dans l'élevage de Julien Gonfond, elle a deux ans et demi. Pour le moment, elle est en apprentissage, il lui destine une carrière en club.

C'est autant intéressant pour les éleveurs que pour les centres équestres qui pourront bénéficier de chevaux,

explique-t-il. Ils ne seront pas obligés de les acheter tout de suite, il y aura un contrat d'un an pour qu'ils fassent de la valorisation sur les chevaux, après on pourra prolonger ce contrat ou prendre la décision pour la vente de cette pouliche."
Quelque soit leur destination, les jeunes chevaux de l'élevage passent tous deux ans et demi en pleine nature pour grandir à leur rythme avant de rejoindre les paddocks. 

Reportage de Frédérique Poret et Olivier Ducros-Renaudin :

(Intervenants : Julien Gonfond éleveur " Ecuries du Petit Claux", Léa Vermersch 19 ans, Léonce Cornu 70 ans)

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus