Vaucluse : cinq accidents graves de la route en 24h, les pompiers appellent à la prudence

Publié le Mis à jour le

Un motard de 30 ans est mort dans un accident de la route cette nuit à Avignon. Une journée noire pour les pompiers du Vaucluse qui sont intervenus cinq fois en 24h. Ils appellent à la prudence.

"Autant d'accidents en une journée, c'est très rare". Les pompiers du Vaucluse appellent les automobilistes à la vigilance en cette période de vacances et de ponts. Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 avril, les secours sont intervenus sur deux accidents graves de la route. 

Vendredi à 22h, un jeune homme de 23 ans est mort dans un accident de moto sur la rocade Charles de Gaulle à Avignon après avoir perdu le contrôle de son deux-roues. Huit pompiers se sont rendus sur place ainsi que trois véhicules de secours.

Sur cette même rocade, aux alentours de 4h30 du matin, les pompiers sont à nouveau intervenus pour un accident impliquant trois voitures. Le choc frontal à forte cinétique a fait six victimes dont un homme gravement blessé en urgence absolue transporté à l'hôpital d'Avignon.

Une adolescente de 13 ans, un homme de 51 ans et une femme de 47 ont été blessés plus légèrement. Deux autres femmes sont sorties indemnes de l'accident. Au total, 14 pompiers et cinq engins sont intervenus sur place. 

Deux accidents qui s'ajoutent à ceux de la journée du vendredi 29 avril. Sur l'A7 et l'A9, deux accidents à Piolenc et Orange ont fait plusieurs blessés graves. Parmi eux, un homme a dû être héliporté.

Une adolescente de 16 ans a également été victime d'un accident de scooter à Carpentras vendredi, grièvement blessée après une lourde chute. 

Les pompiers alertent les automobilistes 

Après une journée marquée par de multiples interventions sur les routes, le Service départemental d'incendie et de secours du Vaucluse appelle à la vigilance de tous, et notamment sur la vitesse.

Ce week-end marque la fin des congés scolaires de la zone A (Lyon, Dijon, Grenoble...) et le début de la deuxième semaine pour la zone C (Paris, Montpellier, Toulouse...). Bison Futé prévoit de nombreux déplacements sur les routes en direction des zones côtières.