• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Vaucluse : le député LR Julien Aubert propose d'adopter un prénom “national” pour devenir Français

© Lionel BONAVENTURE / AFP
© Lionel BONAVENTURE / AFP

Dans son «Livret tricolore sur les Islam(s) de France», Julien Aubert, député LR du Vaucluse et secrétaire général adjoint des Républicains, fait des propositions chocs sur l’immigration. Il propose de d'adopter un prénom "national" pour devenir Français et d’étendre l’interdiction du voile.

Par MM / AFP

Le "Livret tricolore sur les Islam(s) de France" est un document d’une cinquantaine de pages dans lequel le député LR du Vaucluse, Julien Aubert, fait 18 propositions sur l’islam.
 

Un prénom français

Il suggère aux étrangers qui veulent obtenir la nationalité française de choisir un de leurs prénoms parmi ceux issus des différents calendriers français », qui soit « plus adapté à la culture nationale ».

"Nous proposons d’imposer à tous ceux qui veulent acquérir la nationalité française (mariage, droit de sol, naturalisation par décret…) de choisir un de leurs prénoms (avec la possibilité lorsqu’il n’y en a qu’un d’y adjoindre un deuxième ou troisième prénom) parmi ceux issus des différents calendriers français, et ceux des personnages connus de l’histoire nationale. Il s’agit ici de manifester son désir d’intégration (pour les adultes) et, pour les enfants de leur permettre, s’ils le souhaitent, de modifier leur prénom usuel en l’invertissant avec un deuxième ou un troisième prénom plus adapté à la culture nationale."
 

Étendre, l’interdiction du voile

À propos du voile, Julien Aubert considère que "la coexistence de micro-nations sur un même territoire ne peut que conduire à l'affrontement" et prône de ce fait son interdiction dans tous les établissements publics, y compris les universités et les entreprises publiques. Mais il l'autorise dans la rue à condition qu'il y ait possibilité "d'enjoindre à quelqu'un de l'ôter" et envisage de sanctionner celles qui refuseraient de se soumettre.
 

Le port du voile impacterait la croissance des jeunes filles

Citant une étude jordanienne, le député propose de "défendre une interdiction de port du voile aux mineures, car cela peut avoir un impact sur le développement physique des petites filles". Il évoque "une carence en vitamine D", et "une perte de cheveux en cas de port prolongé".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus