Vaucluse : les dealers écoulaient des sachets de cannabis "Haribeuh"

Publié le
Écrit par Annie Vergnenegre
Sur les sachets "Haribeuh", le slogan de la marque Haribo a été détourné par les dealers.
Sur les sachets "Haribeuh", le slogan de la marque Haribo a été détourné par les dealers. © Gendarmerie de Vaucluse

Les gendarmes du Vaucluse ont saisi des sachets de cannabis copiant les bonbons Haribo lors d'une opération anti-drogue à Sorgues. Le marque condamne ce détournement.

Ces dealers ont le sens des affaires et de la formule. Pour écouler leurs barrettes de cannabis à l'unité, ils n'ont pas hésité à plagier les petits sachets de la célèbre marque de bonbons Haribo. Ils ont aussi détourné son slogan pour en faire "Haribeuh, c'est beau la vie, y a de la weed et du teuchi"

Ce sont les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention d'Avignon qui ont découvert ces dizaines de sachets de drogue lors d'une opération menée à la cité des Griffons à Sorgues sur réquisition du procureur de la République.

La gendarmerie de Vaucluse a rapporté l'affaire mardi sur sa page Facebook avec de l'esprit et avec son propre slogan :  "Haribeuh, ce n'est pas bon à notre avis, ni pour les grands ni pour les petits !"

Haribo condamne

Quant à la marque aux croco appréciée des enfants, elle se passerait d'associer son image à ce genre de commerce. 

"Si je regarde ça d'un œil marketing, c'est quand même un joli signe de la notoriété de la marque et de son attractivité, y compris pour des cibles jeunes, a réagi Jean-Noël Michel, le directeur marketing d'Haribo sur  France Bleu Gard, ajoutant "évidemment, on ne peut pas cautionner l'utilisation de notre notoriété pour ce genre de produit prohibé et nocif. Donc on le condamne vivement. " Haribo se dit prête à aller en justice.

Lors de cette opération anti-drogue, les enquêteurs ont aussi saisi des fioles contenant de la cocaïne et quelques centaines d'euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.