Manuel Valls : "il faudra construire Notre-Dame-des-Landes"

En visite en Bretagne durant 48h, le Premier ministre a donné une interview à nos confrères de Ouest-France, il y souligne la nécessité pour l'ouest de réaliser le transfert de l'actuel aéroport du sud au nord de l'agglomération nantaise, dès la mi 2015 a-t-il précisé

Le Premier ministre Manuel Valls dans une interview à nos cponfrères de Ouest-France se prononce pour un démarrage des travaux à  Notre-Dame-des-Landes en 2015
Le Premier ministre Manuel Valls dans une interview à nos cponfrères de Ouest-France se prononce pour un démarrage des travaux à Notre-Dame-des-Landes en 2015 © Frédéric Girou / Maxppp
"Ce projet est soutenu par les collectivités territoriales et par les acteurs économiques. Ce qui a été acté, c’est qu’il fallait attendre l'épuisement d'une série de recours, et des décisions de la justice administrative. Ce sera le cas au premier semestre 2015. Après la décision du tribunal administratif, il faudra alors s’engager dans la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes."

Le Premier ministre prend tout le monde de court, à commencer par la ministre de l'Environnement Ségolène Royale, qui découvrant le propos et en guise de réponse lui souhaite "bon courage" !
Manuel Vals estime que le temps passé sur l'élaboration du projet est suffisant et doit être clot. "Cela fait quinze ans que ce projet a été décidé et soutenu par les gouvernements successifs. Les raisons n'ont pas changé. Cet aéroport est nécessaire pour le développement de Nantes et de son agglomération, et plus globalement celui de l'Ouest de la France et des deux régions les plus directement concernées : les Pays de la Loire et la Bretagne.
C'est aussi une question d'équilibre en matière d'aménagement du territoire. Je reste donc favorable à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
"


La réaction de Jean-Marc Ayrault

"Les propos tenus à Ouest-France vont dans le bon sens, les récents chiffres du trafic le montrent (plus de 4 millions de voyages en 2014, ndlr) et agrandir Nantes Atlantique sur place n’est pas faisable". Quid d'une alliance PS-EELV pour les régionales alors que la construction du nouvel aéroport commencerait, l’ancien Premier ministre relativise d'une manière surprenante : "le problème n’est pas nouveau, il se posait déjà en 2010". Comme si la rupture marquée par les Verts pour les cantonales était attendue !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes politique environnement aménagement du territoire urbanisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter