Revue de presse : Jean-Marc Ayrault entame son chantier fiscal

© AFP PHOTO / JEFF PACHOUD
© AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Le premier ministre entame ses consultations des partenaires sociaux en vue d'une vaste réforme fiscale. La presse analyse l'accord entre l'Iran et les grandes puissances. Les Restos du Coeur ouvrent leurs portes.

Par France 3 Toutes Régions

La revue de presse du lundi 25 novembre 2013
La revue de presse en vidéo

Les journaux font retentir un triple avertisseur ce lundi.

D'abord, au sujet de la vaste réforme fiscale dans laquelle se lance Jean-Marc Ayrault. Le premier ministre entame les discussions avec les partenaires sociaux. Le Figaro prévient : selon un sondage, plus de la moitié des Français ne veulent pas d'une hausse des impôts. Dans les Echos, le point de vue des patrons : il faut moins de charges sur les entreprises, et celui des syndicats : l'impôts sur le revenu doit être plus progressif.

Un grand pas diplomatique, mais on peut encore trébucher. Voilà le diagnostic des journaux concernant l'accord conclu avec l'Iran concernant le nucléaire. Décryptage dans La Croix : c'est un compromis un peu précaire. Pour Libé, la glace est rompue, mais c'est un accord en forme de CDD : six mois renouvelables.

Les Restos du Coeur ouvrent leur portes, une fois encore. Le Parisien / Aujourd'hui en France rend hommage aux bénévoles qui rendent possible cette chaîne de la solidarité. Dans Le Monde, un cri d'alarme : six millions d'adultes français sont en "insécurité alimentaire".

A lire aussi dans la presse régionale


La presse et les rédactions régionales de France 3 se font également largement l'écho de l'ouverture de la campagne hivernale des Restos du Coeur. C'est le cas en Provence-Alpes Côte-d'Azur, la rédaction de France 3 alerte : le nombre de bénéficiaires, et donc de personnes en grande précarité, s'annonce en hausse. Même inquiétude dans l'Aveyron. Selon Centre Presse, les associations caritatives prédisent un hiver difficile, avec des nécessiteux en augmentation et des aides européennes en baisse.

Comment attirer les médecins en zone rurale ? C'est le casse-tête des collectivités locales. Le quotidien L'Ardennais analyse ce phénomène de désertification et cherche des pistes pour faire revenir les praticiens. Sur le site internet de France 3 Haute-Normandie la ville de Bernay a fait le choix de salarier le médecin de la commune.

"Commune cherche désespéremment candidat". Une histoire à lire dans le Courrier de l'Ouest. A Membrolle-sur-Longenée, le maire ne se représente pas, de même qu'une partie des conseillers municipaux. Les prétendants ne se bousculent pas au portillon... La faute peut-être, selon France 3 Auvergne, à la complexité des taches des élus. Sur le site internet de la station régionale, un décryptage des subventions européennes.

Sur le même sujet