Revue de presse : “son pouls s'est affaibli peu à peu”

Image d'illustration / © AFP/VOISIN/PHANIE
Image d'illustration / © AFP/VOISIN/PHANIE

Le débat sur la fin de vie relancé par Libération. Le Figaro décrypte les attentes des Français en matière de municipales. Selon un sondage, ils s'inquiètent de la pression fiscale. 20 Minutes pointe du doigt les confusions de genre entre vies privée et professionnelle en matière de numérique.

Par France 3 Toutes Régions

Revue de presse mardi 10 décembre 2013
Revue de presse en vidéo

"Je lui ai tendu la potion létale". Libération relance le débat sur l'euthanasie et publie ce mardi le témoignage poignant de Geneviève, qui a aidé à mourir une amie atteinte du cancer. Un geste pas anodin, lourd de conséquences, mais assumé, jusqu'au bout, par la mourante comme par son accompagnatrice.

Le Figaro lance le compte à rebours : 100 jours avant les élections municipales. Le journal publie une enquête selon laquelle les Français fixeront majoritairement leur choix en fonction de la politique fiscale des candidats.

Les technologies numériques nous conduisent à mélanger vie privée et vie professionnelle. Constat en une de 20 Minutes. Au bureau, on surfe à des fins persos. A la maison, on consulte ses mails du travail et on poursuit ses dossiers.
 

A lire aussi dans la presse régionale


Faut-il arrêter les cérémonies de voeux ? Le Dauphiné Libéré s'interroge, après la décision du Conseil général de l'Isère d'annuler tous les rendez-vous de ce genre, début 2014, pour des raisons budgétaires. France 3 Alpes précise que la moitié des économies reviendra au budget de solidarité du département, et l'autre à des associations caritatives.

La 4G, pourquoi se presser ? Alors que la période de Noël est propice au changements de téléphones, et que les opérateurs misent tout sur la technologie 4G, des bémols en régions. Le Courrier Picard résume : "Allô mais non quoi ?". Le réseau est nettement insuffisant. Même constat fait par France 3 dans les Pays-de-la-Loire.

Les lotos sont-ils menacés ? C'est une traditions bien ancrée dans de nombreuses régions, on se réunit et on joue tous ensemble, le temps d'un après-midi, avec en ligne de mire des lots en tous genres. Mais les organisateurs ne sont pas toujours au fait des réglementations et une drôle de mésaventure est arrivée à Saint-Pol-sur-Ternoise, où douanes et gendarmes ont débarqué au beau milieu des joueurs nous dit La Voix Du Nord. Tous les cadeaux ont été saisis précise France 3 Nord-Pas-de-Calais.


Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine