Polémique autour des propos de Philippe Barbarin...

le mariage ... "un rempart" ! / © TLM
le mariage ... "un rempart" ! / © TLM

Par DM

Vendredi soir, au cours d'une émission diffusée sur les antennes de la chaîne TLM et de la radio RFC, le cardinal Barbarin, interrogé sur le mariage gay, se lâche. Le prélat associe dans la même phrase mariage homosexuel, polygamie et inceste. Dérapage ou propos assumés ? 
La porte-parole du gouvernement évoque des "propos caricaturés"
Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé vendredi sur Europe 1 que les propos du cardinal Philippe Barbarin sur le mariage homosexuel avait, semble-t-il, "été pour une large part caricaturés". La ministre a indiqué avoir appelé le cardinal pour en avoir le coeur net. "Le cardinal Barbarin ne se reconnaît pas dans l'interprétation qui a été faite de ses propos", a assuré la ministre du Droit des femmes, jugeant ces derniers "vraiment surprenants de la part d'un homme, que je connais bien, qui est un homme de dialogue". Selon la ministre, "de manière générale, dans ce débat sur l'ouverture du mariage, il n'y a pas de place pour les raccourcis ou pour les amalgames en tous genres". "Vouloir ouvrir le mariage aujourd'hui, c'est une question d'égalité des droits, ça n'est pas une volonté de destructurer la famille", a encore déclaré Najat Vallaud-Belkacem.

Les propos de Philippe Barbarin ont fait couler de l'encre... 
Parmi les condamnations, celle de Christian Terras, responsable de la revue chrétienne Golias, qui a dénoncé les "amalgames scandaleux du cardinal de Lyon".
Polémique autour des propos de Philippe Barbarin... réactions à Lyon
Pour Nicolas Gougain, porte-parole de l'association Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), l'un des trois plus grands collectifs regroupant les homosexuels en France, cette déclaration est "choquante mais on est habitué". Sa déclaration sur France Info....
De son côté, le Parti radical de gauche (PRG) a qualifié "d'égarements" les propos de l'homme d'Eglise concernant le mariage homosexuel et jugé que l'Eglise devait "admettre définitivement que la laïcisation du droit est une évolution irréversible de notre société". "Après ses déclarations de l'été remettant en cause la souveraineté du Parlement et les principes démocratiques de notre République, l'archevêque de Lyon qui réitère ses attaques, s'égare dans des amalgames douteux pour disqualifier le projet de la majorité de permettre le mariage homosexuel", écrit dans un communiqué Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national du PRG chargé de la laïcité.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Ultimes entraînements pour l'Equipe de France avant le Critérium à Val d'Isère

Près de chez vous

Les + Lus