CAMIVA, la majorité des salariés refuse le plan social accompagnant la fermeture du site

Un vote a été organisé, ce lundi 15 octobre, au sein de la société CAMIVA à Saint-Alban-Leysse en Savoie. Sur les 154 votants, 90 ont voté contre le plan social.

© France 3 Alpes
Dans le détail, 63 se sont prononcés POUR le projet, 90 CONTRE et un bulletin blanc. Les chiffres diffusés par la CGT-CAMIVA, sont donc sans appel, à une large majorité les salariés se sont prononcés contre le plan social d'accompagnement proposé, suite à l'annonce de la fermeture du site.
Ce vote à bulletin secret faisait parti des engagements pris par l'organisation syndicale lors de la médiation organisée par les pouvoirs publics.

La CGT-CAMIVA invite "les Pouvoirs publics et la direction à prendre conscience du refus des salariés de CAMIVA quant aux propositions avancées à ce jour. Nous invitons les Pouvoirs publics et la direction à se remettre autour d’une table pour aboutir à une solution qui permette l’adhésion de tous les salariés. Dans le cas contraire, il est évident que nous allons tout mettre en oeuvre, y compris juridiquement, pour faire en sorte que les salariés ressortent gagnants de ces négociations".


Le contexte

La société CAMIVA, connue pour sa production de véhicules de pompiers, propriété du groupe italien Fiat via sa filiale IVECO, a annoncé la fermeture de son site de St-Alban-Leysse en Savoie. Le plan social touche les 171 salariés du site savoyard, avec des propositions de reclassement interne au sein du groupe IVECO essentiellement en Rhône-Alpes, sur les sites de production d'Annonay et de Vénissieux-Saint-Priest.
A la fin du mois de septembre, la direction du groupe et "Chambéry Métropole" avaient trouvé un accord pour que l'implantation d'un pôle d'excellence de commerce et de service après-vente soit créé en Savoie, préservant ainsi 42 emplois.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter